Pray for Nice

Évidemment je ne peux pas publier un article “normal” sur le blog, et peut être même que je ne devrais rien publier du tout. Mais je suis tellement choquée, triste, apeurée que j’ai besoin d’extérioriser d’une façon ou d’une autre.

Personnellement, j’adore les feux d’artifice. Ils me rappellent mes vacances avec mes grands-parents tous les mois de juillet de mon enfance. Ils me rappellent la Forêt-Fouesnant, nos balades le soir sur le Port, et les étoiles dans mes yeux d’enfants. À la base, c’est surtout quelque chose que je vivais avec mon papy (on allait faire des pétards, des petites fusées, il m’apprenait à ne pas avoir peur..). Mon papy est parti il y a quelques années maintenant et j’ai l’impression que depuis chaque feu d’artifice me rapproche un peu de lui.

Avec mon copain, on a le même rituel depuis 5 ans: on va voir le feu d’artifice à Nantes au dessus de la grue jaune, en amoureux. Hier on a changé nos plans pour un barbecue entre amis à la campagne. Et j’ai saoulé tout le monde pour trouver où était le feu d’artifice de Savenay, et pour y aller ! À 23h, on a pris la voiture & pour faire simple, en attendant dans le noir à l’hippodrome, la fille a côté de nous a lu les news, et a dit qu’il se passait un truc à Nice. J’ai passé le pire feu d’artifice de ma vie, la tête pleine d’interrogations & de peurs.

En rentrant chez nos amis, la télé était allumée, et effectivement tout était vrai… Alors quoi dire… Si ce n’est que toutes mes pensées vont vers Nice, que c’est horrible, que je suis terriblement mal pour eux et pour ces morts injustes…

Dimanche dernier après le match de foot, on était place Royale à Nantes et il y a eu un gros mouvement de foule (finalement à cause d’une stupide bagarre Place du Commerce). Voir tout le monde courir, hurler, se pousser, se marcher dessus… C’était 2 minutes très très angoissantes. Mon coeur s’est accéléré, mes jambes flanchaient et j’ai frôlé le malaise. Je me suis dis “ça y est, c’est notre tour, ça arrive ici aussi”. On était convaincu qu’il se passerait quelque chose pendant l’euro. Mais non, ils ont attendu & visé après, quand on ne s’y attendait plus.

Ils gâchent tous. Les souvenirs d’enfants, les soirs d’été, les moments de bonheur, la sérénité… Ils s’attaquent à notre fête nationale, à notre pays, à nos valeurs, et à des innocents devant un feu d’artifice… J’ai tellement peur que notre vie devienne un “pas de chance t’étais au mauvais endroit au mauvais moment”. Que l’histoire se reproduise encore et encore… On est plus nombreux, mais ils n’ont “rien à perdre”. Et si une seule personne peut faire autant de morts et de blessés comment faire pour battre ça?

En tous cas, je vous partage tout mon amour, toutes mes pensées positives & tout mon courage. Prenez bien soin de vous… ♡

Nice

3 Commentaires

  1. Laure
    15 juillet 2016 / 11 h 53 min

    Aucun mots pour décrire cette horreur… Pensées aux familles des victimes… Comme toi les feux d’artifice rappelle mon enfance… Ce ne sera plus jamais comme avant…

  2. 17 juillet 2016 / 22 h 01 min

    Ton article ⚪️
    Je t’aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *