Escapade au Maroc – Rabat et Casablanca

Hello, hello,

La semaine dernière j’étais au Maroc, à prendre le soleil autour de la piscine. Passer de l’automne à l’été, c’était vraiment un rêve !

Pour tout vous dire, je partais avec le groupe Accor (les hôtels & co) pour visiter Rabat et Casablanca. Je n’étais jamais allée au Maroc et du coup j’étais encore plus surexcitée ! Comme je m’en doutais le pays est chaleureux, coloré, très intéressant culturellement et il y fait 30°C même en novembre ! #goal

Après quelques galères (ceux qui me suivent sur insta ont vu que j’avais loupé mon avion à Paris…!), j’ai atterri à Rabat, où j’ai rencontré Adeline qui tient un blog cuisine & voyage. Et quelle belle rencontre ! Partir avec quelqu’un que je ne connaissais pas me stressais un peu, mais je suis ravie d’avoir passé ces quelques jours avec elle. Allez, maintenant parlons du plus important, ce qu’on a fait sur place !

Rabat

La ville de Rabat est peu touristique, et en plein développement. Nous dormions à l’hôtel Ibis Agdal, à coté de la gare. Pour être honnête, il est assez excentré mais les taxis ne coûtent que quelques dirhams (2 à 3€ maxi pour aller dans le centre). Sinon, l’avantage c’est que l’on est pas dépaysé, car les Ibis sont les mêmes partout : grand lit blanc, chambre propre, gros buffet pour le petit déjeuner… etc.

Concernant les visites à Rabat, nous sommes allées passer une journée vers le centre, pour faire la tour Hassan et le Mausolée Mohammed V, la médina et le souk. Ensuite nous avons déjeuné sur le bateau Le Dhow, qui se trouve juste à la sortie du souk côté mer, et qui est juste MAGNIFIQUE. Nous avons pris un trio de salades marocaines, c’était super bon. Bref une vrai pause, en plein soleil après quelques kilomètres à pieds :)) 

Après le déjeuner, nous avons été visiter la Kasbah des Oudayas. Et là.. la claque ! Et l’impression d’être en Grèce… Des petites ruelles bleues et blanches (la chaux aide à éloigner les mouches et les moustiques), des plantes et des bébés chats partout… Un endroit magnifique. Nous y sommes restées des heures.

Enfin, je vous recommande x 10893849382 d’aller au Sofitel Jardin des Roses. Soit pour la journée si vous voulez profiter de la piscine uniquement (c’est 40€ par personne, et le jeudi -50% pour les filles, ce qui vaut carrément le coup!), soit pour tout le séjour. On s’y sentait bien, on a bronzé au soleil toute une après-midi, et nous n’avions tellement pas envie de partir que nous y sommes restées pour diner le soir ! D’ailleurs, j’ai demandé un risotto végétarien, et ils se sont carrément prêté au jeu en m’en improvisant un avec des légumes frais. C’était délicieux !

Casablanca

Après Rabat, nous avons pris le train pour rejoindre Casablanca (comptez une bonne heure). Comme le reste des transports, cela ne coûte vraiment pas cher (environ 10€ pour un billet en première classe). Personnellement, j’avais l’impression d’être dans le train Harry Potter avec les compartiments fermés, le monsieur qui passe vendre des gâteaux & co ! Trop chouette.

Et en arrivant à la gare, on s’est aperçu que notre hôtel Ibis Casa Voyageurs était JUSTE en face. Ultra pratique. Super accueil, personnel adorable ! Le midi nous avons été déjeuner chez Veggie, enfin un restaurant végétarien/végétalien (assez rare au Maroc!!!). On a pu manger un couscous végé et OMG, tellement bon ! Surtout qu’on était vendredi, le jour du couscous.

Malheureusement, nous n’avons pas pu visiter la célèbre Mosquée car c’était le jour des prières, mais apparement c’est vraiment à faire. Enfin, nous n’avons pas trainé en ville car pour être franche lorsque j’ai posté sur instagram le midi j’ai reçu plusieurs messages de mise en garde (de personnes de Casablanca suivant mon blog et me disant de faire attention à moi, à mes affaires, à mon portable & co, car les vols sont fréquents). Il n’y avait surement pas plus de danger qu’à Paris, mais du coup j’avoue que j’ai pris un peu peur, et qu’on est rentré à l’hôtel.

Enfin le soir, nous avions une grosse soirée pyjama (!) organisée par Ibis ! Il y avait des dizaines de bloggers marocains, et nous ne connaissions personne mais ambiance de dingue. Là bas tout le monde se mélange (les comptes à 8000 abonnés avec ceux à 400k et même à 2 millions), tout le monde chante et danse (on a fait un karaoké haha), tout le monde partage. Ça change de la mentalité des soirées blog française ou chacun reste dans son coin, gêné et où les petits n’ont accès à rien ! Bref, au top.

Le lendemain, on reprenait déjà l’avion après encore un petit déjeuner de fou à l’hôtel Ibis. Et c’était reparti pour l’automne, le froid et les manteaux (et bizarrement c’est beaucoup moins drôle dans ce sens là !). Voilà, j’espère que les photos et les vidéos vous feront voyager un petit peu. À très vite

_

* ATTENTION : un petit mot quand même, pour vous mettre en garde sur certaines choses ! Je vous déconseille fortement d’aller au Maroc “entre copines” à 2 filles comme nous avons fait. Privilégiez avec un garçon (ou plusieurs), ou être avec des locaux, ou prenez un guide. Nous nous sommes senties plusieurs fois mal à l’aise et menacées… Ce qui gâche l’expérience. Ce n’est pas DU TOUT une généralité, j’ai rencontré les personnes les plus généreuses du monde, mais également des personnes plus agressives. Comme Rabat n’est pas très touristiques, très peu parlent français, n’hésitez pas à apprendre quelques mots en arabe (pour demander votre chemin ou autre). Les français sont considérés comme “riches” et donc on nous réclame souvent de l’argent, ou on triche un peu sur les prix. Par exemple pensez à demander le prix du taxis avant (même quand ils mettent le compteur ils font des détours…). Aussi je vous recommande de vous fondre dans la masse en vous couvrant malgré la chaleur. Et enfin, essayez de décliner les personnes qui s’improvisent guides, souvent ils ne le sont pas et ça peu dégénérer. 

2 Commentaires

  1. Aurore m.
    5 novembre 2017 / 22 h 57 min

    Coucou nolwenn

    Tes indications mon fait penser à la Tunisie :
    Ne pas aller dans les petite rue, mieux vaux être avec un homme plutôt que entre copine.
    Ne pas hésiter à négocier (pour tout)
    Demander le prix avant de s’installer boire un thé.
    Ne pas se laisser baratiner
    Bref on a été prévenu de tout ça avant de partir et ça c’est tres bien passée on a adoré la Tunisie
    On a eu des belle rencontre comme du what the fuck.
    Et comme nous a dit notre guide avant d’aller a la médina (souk) « ici c’est pas la famille Liliane Betancourt »
    Bref ca reste un beau pay

    • 10 novembre 2017 / 0 h 58 min

      Coucou Aurore,
      Effectivement le pays reste magnifique, ça n’enlève en rien sa beauté et la gentillesse des gens mais j’aurai préféré être prévenue de tout ça en amont pour m’y préparer peut être :). C’est pour ça que je préfère le dire. Très bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *