370   4398
9   2582
48   3422
94   5853
151   4695
55   2782
43   4052
76   4408
67   3693
806   3842

Cauchemar

« Je me couche en sentant les larmes rouler sur mes joues. Hier, j’ai enterré ma mamie, ma petite mamie chérie qui m’a toujours couvert d’amour et de générosité. J’ai passé la journée à y penser, à trainer dans l’appartement en pyjama, à penser à des petits rituels que je pourrais faire pour donner du sens à tout ça, pour me faire du bien – par exemple, porter du rouge tous les 10 du mois, un petit clin d’oeil pour sa couleur préférée. J’étais triste, mais ça allait aller.

Puis en pleine nuit, j’ai fait le cauchemar le plus violent de ma vie. Je revois mon téléphone sonner, j’entends les hurlements de mon papa, je sens la panique m’envahir, ma gorge se serrer, je nous vois en voiture avec Flo à 150km/heure, je m’entends encore supplier et crier tout le long du trajet, un cri animal, je vois les lumières des secours devant le portail chez mes parents, je sens les convulsions dans mon ventre, cette nausée qui ne me quittera plus. Je prie tout ce que je peux prier, tout ce qui peut exister ou non, j’implore, je pleure. J’ai demandé à tout le monde de me pincer, de me réveiller… Mais après plusieurs interminables minutes le verdict tombe. 

Hier j’ai enterré ma mamie, et cette nuit ma maman s’est éteinte à son tour. » 

Depuis ?
Je suis toujours dans ce cauchemar duquel on ne se réveille pas… La vie s’est arrêté, elle a basculé, dans l’horreur, l’incompréhension, la peine, l’injustice, la colère, l’immense tristesse. Je n’ai pas de mot assez fort pour décrire la douleur que j’ai pu ressentir. Je suis émotive et hyper sensible, je pensais déjà tout ressentir avec puissance, mais là j’ai senti mes entrailles se déchirer, mon coeur battre trop fort pendant des jours, à en avoir mal à chaque respiration… Tout est fade, la nourriture n’a plus de goût, le sommeil n’a plus aucune vertu reposante, les projets du futur tombent à l’eau et même la canicule ne réchauffe pas le coeur…

On m’a expliqué : « elle a fait un infarctus massif, rien n’aurait pu la sauver« . Je ne savais pas qu’on pouvait mourir en 2 minutes, comme ça sans prévenir, sans aucun signe… Je ne savais pas qu’il était possible que je perde ma maman, qui est ma meilleure amie, ma confidente, avec qui je partage tout, que j’appelle 4 fois par jour.. Enfin si, je le savais, puisque ça a toujours été ma phobie. Depuis aussi loin que je me rappelle, mon voeux à chaque fois que je peux en faire un (dès que je souffle mes bougies d’anniversaire, dès que je vois une étoile filante, dès qu’un cil se pose sur ma joue) est de garder mes proches auprès de moi le plus longtemps possible. Je savais que ça arrivait aux autres, mais impossible de réaliser que cette fois ça m’arrive à moi.

En une semaine, j’ai perdu les 2 femmes de ma vie. Pour mamie, j’étais prête, c’était dans l’ordre des choses, on l’avait accompagnée jusqu’au bout et le deuil se serait fait progressivement. Pour maman… c’est une toute autre histoire. Le traumatisme est présent à chaque seconde.

Pour l’instant, je n’ai aucune clef, aucune réponse, aucune lumière de positif. Cet article n’est pas utile, mais j’ai juste envie/besoin d’écrire… de partager comment j’essaye de surmonter l’insurmontable, avec mon papa, mon amoureux et nos amis. On a la chance d’être très entouré, mais je n’imagine pas la vie reprendre. Ça fait à peine 3 semaines, mais je n’ai plus aucune notion du temps… J’ai l’impression d’avoir tant eu à vivre et à supporter durant ces derniers jours que cela m’a semblé plus long que le reste de mes 28 années de vie.

Écrire peut faire du bien, même si pour le moment tout me rappelle ma précieuse maman, comme le temps qu’elle prenait pour corriger mes fautes d’orthographe… La seule chose qui m’apaise est d’imaginer qu’un jour je la retrouverai, qu’on sera à nouveau tous ensemble réuni. Un jour…

Partager:

17 Commentaires

  1. Sonia Frias
    4 juillet 2019 / 9 h 27 min

    Coucou chère Nolwenn, cette article est très útil car tu as besoin d’écrire ce que tu ressens, ça peut toujours t’appaisser un peu plus. C’est une terrible tragédie ce que vous êtes arrivé toi et ta famille, on ne trouvera jamais les bons mots pour vous, le deuil ça se fera petit à petit, chacun à son temps sans se mettre de la pression. Bon courage à toi et ta famille dans cette dure épreuve, tout mes pensées positives vont pour toi et ta famille pour que vous retrouviez la lumière petit à petit. ❤️❤️

  2. Emilie
    4 juillet 2019 / 13 h 01 min

    Je n’imagine même pas ta douleur.
    Je te souhaite tout le courage possible

  3. LETERRIER
    4 juillet 2019 / 14 h 41 min

    Bonjour Nolwenn
    Ces mots me touchent … je me revois moi 10ans auparavant …
    le nom de papa qui s’affiche Sur mon téléphone en plein travail …. et là je décroche vivement et me dis qu’il se passe quelque chose d’anormal …
    j’entends encore les pleurs de mon père en me disant qu’il est arrivé quelque chose de grave de très grave …..
    et là je Pense à ma grand mère … c’est l’ordre des choses comme tu peux le dire … il me répond non !!! Alors c’est maman ??? Non c’est pas Maman alors c’est qui ????
    Et la d’un coup il m’annonce que mon frère mon seul et unique frère …. avait eu un accident !!!!
    Et la comme toi …. les convulsions, les palpitations dans mon corps …. !!! Il est blessé qu’est ce qui lui arrive ?? C’est grave ???
    Oui ma puce ton frère est mort … c’est terminé !!!!
    Une force animale est sortie de mon corps …. des cris, des hurlements jaillissaient de mon corps !!!!!!
    Je te lis et je re transfère …
    comme je te comprend, et le besoin de t’écrire !!
    Pour te dire que biensur la haine, l’injustice, le pourquoi moi ??? Est une réaction qui nous domine …
    tu n’es pas seule et ça fait tellement du bien de l’entendre
    Le temps fera les choses
    On apprend à vivre avec cette douleur, ce manque…
    c’est un travail de longue haleine qui se fera étape par étape
    Je te souhaite beaucoup de courage Nolwenn

  4. So
    4 juillet 2019 / 16 h 48 min

    Bonjour,
    Je n’ai pas l’habitude de laisser de commentaires sur les blogs mais j’ai été trop touchée par votre épreuve..
    Je ne vous connais pas ni votre famille mais j’ai pleuré à chaudes larmes dès le début de votre texte et jusqu’à plusieurs minutes après l’avoir lu.
    Toutes les condoléances d’une inconnue tombée sur votre blog.
    (J’ai enterré un proche l’année dernière et même si j’ai l’impression que cela va mieux, que c’est l’ordre des choses et que la vie continue,
    il y a des moments où c’est insupportable de se dire que la personne n’existe plus et ne sera plus près de nous, ne pourra plus nous parler, etc.
    On regrette alors de ne pas avoir passé plus de temps avec au lieu d’avoir été trop égoïste durant l’adolescence et la vie d’adulte à courir après des choses superficielles et qui n’en valaient pas la peine et que l’on aurait du profiter de ceux qui comptent vraiment. )
    Je peux un peu comprendre votre douleur même si perdre ses propres parents est encore pire.. Je n’ose imaginer ce que vous traversez.
    Comme vous dites, peut-être que vous la retrouverez. Peut-être même que de là où elle est, elle vous regarde avec tendresse. En attendant, elle vit en vous, dans votre cœur, dans vos souvenirs, dans ce qu’elle vous a transmis et ce que vous transmettrez à votre tour.
    Gardez précieusement vos souvenirs heureux, essayez de continuer à vivre. Vous avez l’air d’être une fille bien, elle doit être fière de vous.
    Courage à vous. Prenez soin de votre papa et de vos proches (et de vous-même).

  5. Laurence Cardia
    4 juillet 2019 / 16 h 58 min

    Nolwenn,
    Cela fait 6 mois et 3 jours que j’ai perdu mon Papa de la même façon. En un claquement de doigts… 62 ans, le visage d’un homme de 50 ans, la force et le tonus d’un homme de 40 ans, la joie de vivre et l’esprit d’un homme de 30 ans…
    Et pareil que toi, ce coup de fil, ce trajet en voiture, ce cri animal, ces entrailles qui se déchirent, l’enfer qui s’ouvre sous mes pieds, cette douleur, cette souffrance… Ce visage si paisible gravé dans ma mémoire pour toujours, ce visage alors qu’il était déjà parti…
    Je me suis toujours inquiétée pour mon ptit papa. Papa, fais attention sur la route, Papa, ne fais pas trop la fête, Papa, tu n’as plus 20 ans… (un peu trop maternelle même !)
    J’ai toujours eu peur de le perdre. Mais je ne savais pas en fait, ce que l’on ressent en perdant cet être qui vous est si cher. J’avais peur de le perdre un jour… Et puis c’est arrivé. En un claquement de doigts. C’est un réel traumatisme…
    Ça fait 6 mois et c’est comme si c’était il y a 3 semaines…
    De chaque seconde, je suis passée à chaque minute, puis à chaque heure. Oui je pense à lui à chaque instant. Mais je ne le montre pas. Dans notre société, on ne nous laisse pas prendre le temps qu’il faut ou ressentir trop fort les choses…
    La douleur est différente mois après mois. Mais toujours aussi intense. A chaque fois que je touche Terre, c’est un crash…
    Il paraît que le temps fait son travail. J’en suis sûre. D’autres sont passés par là avant nous et s’en sont relevés. Alors oui je vais et j’espère un jour prochain, sourire et rire, et ne plus souffrir, en pensant à mon père. Mais cette plaie restera ouverte. Et j’avancerai avec cette plaie ouverte. Et avec tout l’amour qu’il m’a donné.
    Je suis chanceuse d’avoir eu tout cet amour.
    Et tu sembles avoir eu cette chance aussi.
    La photo où tu es avec ta mère et ta grand-mère, vos yeux, vos regards laissent imaginer qu’il y avait beaucoup d’amour…
    Bonne route Nolwenn. Je ne sais pas si le chemin est long vers le retour de la joie de vivre.
    ❤️

  6. Maud Christiaens
    4 juillet 2019 / 17 h 00 min

    Les larmes coulent sur mes joues à te lire… Je ne peux imaginer ta tristesse et je n’ai pas de mots.
    Je te souhaite beaucoup de force et de courage.
    Il faut continuer… Elles veillent sur toi ensemble là haut.
    Toutes mes pensées vont vers toi Nolwenn.

  7. sylvie
    4 juillet 2019 / 18 h 03 min

    Bonjour Nolwenn,

    Sincères condoléances pour ta maman et ta mamie, je comprends ayant aussi perdu ma maman et ma mamie, , il faut donner le temps au temps et surtout ne pas hésiter à en parler, ne pas rester dans le silence, la vie est souvent parsemée de moments injustes, il faut savoir composer avec et vivre, c’est ce que tu as de mieux à faire pour justement faire vivre leur mémoire, soit courage un jour viendra où tu penseras à elles avec le sourire et moins avec les larmes
    bon courage Nolwenn

    Sylvie

  8. Sarah
    4 juillet 2019 / 18 h 09 min

    Comme ce billet est rempli d émotions, je n ai pas de mots mais je t’apporte tout mon soutien pour cette epreuve que la vie t a imposée
    Merci de nous faire penser de profiter de nos proches dans l instant présent
    Coeur avec les mains
    ❤❤❤

  9. Sophie
    4 juillet 2019 / 20 h 13 min

    Une des plus connues, mais qui me fait tant de bien quand je pense à ma grand-mère.

    « Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis. Victor Hugo »

    De tout ❤ avec toi ma belle.

  10. Marie
    4 juillet 2019 / 21 h 14 min

    Elles brillent et veillent sur toi ✨

  11. Lea
    6 juillet 2019 / 15 h 55 min

    Je te souhaite du courage ma belle ! Ça va prendre du temps mais tu vas voir qu’un jour ça ira mieux ❤️ j’ai perdu ma petite sœur de 18 ans en mars 2018.. Ça a été terrible.. Une personne que tu vois tous les jours disparaît du jour au lendemain. Sa chambre reste vide.. Tu ne réalises pas.. Mais un jour tu ressors la tête de l’eau et tu verras que la vie reprendra un sens au fur et à mesure ❤️❤️

  12. Alexane
    9 juillet 2019 / 22 h 57 min

    Mes larmes coulent pour toi, en imaginant ta peine, ton chagrin. La vie bascule parfois trop vite, je te donne tout mon courage pour surmonter l’insurmontable comme tu dis ❤️❤️

  13. 20 juillet 2019 / 18 h 48 min

    Mes sincères condoléances Nolwenn je n’imagine même pas la douleur que toi et ta famille devez ressentir … Personne ne mérite de vivre de telles douleurs 🙁 Tu as bien fait d’écrire ta peine, que ce soit ici sur le blog ou ailleurs, cela fait du bien de se « libérer » en quelque sorte. Cela peut être thérapeutique. Des bisous et plein de courage !

  14. Julie
    21 juillet 2019 / 13 h 35 min

    Quelle emotion.. Je pense a toi tous les jours, j’espère de tout cœur que le temps qui passe t’aidera a mieux vivre avec ta peine.
    Et il ya une petite phrase que j’adore, et qui me donne la force quand je pense a mes étoiles.. « si je garde la tete haute, c’est parce qu’il ya ton reflet dans le ciel »
    J’espère qu’elle pourra te donner autant de force qu’elle le fait pour moi..
    Tendres pensées ❤️

  15. Elodie
    21 juillet 2019 / 13 h 40 min

    Mes larmes coulent, l’impensable décrit ici m’émeut tellement….
    Je pense à toi ♥

  16. 21 juillet 2019 / 20 h 27 min

    Oui on peut mourir en un clin d’oeil, en un battement de coeur… qui s’éteint… Il est 8h30, Maman m’a déposé à l’école. Qu’elle était fière de moi. Le CP c’est une classe très importante, me disait elle. 11h30, les copains partent à la cantine, et moi j’attends Maman, qui vient me chercher pour m’éviter la cantine. J’ai beaucoup de chance, je sais. 11H40, elle n’est pas encore arrivée. Je sais que la maîtresse se demande si elle ne m’a pas oublié. Peut être est elle trop occupée avec mon frère. A 10 mois, on est encore si petit…
    Non, elle s’est envolée, son coeur s’est arrêtée en montant dans la voiture qui devait l’emmener me chercher à l’école, pour m’éviter la cantine.
    Je sais que j’avais beaucoup de chance, jusqu’à ce 16 octobre 1986… Elle est montée dans les étoiles à 30 ans, dix mois à peine après être devenue maman pour la deuxième fois. La vie est injuste, comment se construire sans sa maman? Comme on peut…
    courage Nolwenn, j’ai mis 27 ans à faire le deuil de ma maman.

  17. mlle_mimie_
    31 juillet 2019 / 13 h 08 min

    Le cauchemar malheureusement ça n’arrive pas qu’aux autres et je souhaite cela à personnes.. Tes mots raisonnent dans ma tête ils font mal car même ca semble tellement insurmontable j’en ai mal au ventre pourtant toi qui est inconnue mais que je suis régulièrement sur insta ..
    continuez d’être entourée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.