120   6787
90   5666
70   5708
43   4030
147   8403
25   2367
41   5344
154   9448
26   4454
103   8038

La photographie

Hello tout le monde,

Je voulais vraiment vous écrire cet article car sur Instagram en ce moment j’ai ÉNORMÉMENT de questions sur mes photos, mon appareil photo, mes réglages & filtres… Pour avoir échangé un peu avec vous en story, les réponses aux sondages prouvent que le sujet vous intéresse, alors je vais tout regrouper ici !

Mon matériel photo

Il y a un peu plus de 6 mois, j’ai investi dans du matériel professionnel ! En effet, j’ai toujours rêvé d’un énorme réflex Canon, mais quand ce n’était pas mon travail je me disais que c’était inutile (au vu des prix). Maintenant que je suis à mon compte et dans un métier d’image, je me suis dit que c’était cohérent et j’ai donc craqué. Depuis je n’ai eu AUCUN REGRET.

J’ai opté pour le boitier Canon EOS R. Il s’agit de l’équivalent du 5D mark IV mais avec plusieurs points en plus (l’écran pivotant qui est très pratique, le poids qui est nettement inférieur, la visée électronique…). Cet hybride est full frame et le passage au plein format m’a vraiment soulagée car plus besoin d’un recul énorme à chaque photo, la résolution d’image est plus grande, il y a également plus de pixels…

Cet appareil est également doté du wifi, qui fonctionne avec une application sur le téléphone & qui permet de s’en servir comme d’une télécommande (et aussi de télécharger les photos directement, mais pour ça j’ai opté pour ma part pour un adaptateur SD vers mon iPhone qui a l’avantage d’être 4 fois plus rapide que le téléchargement wifi et ce sans utiliser toute la batterie de l’appareil !).

Pour l’objectif, j’ai choisi le 35 mm série L 1.4 USM II. Je l’avais déjà testé et je savais qu’il me plaisait pour sa qualité d’image, son rendu couleur très doux, sa précision… C’est un objectif très polyvalent, avec lequel je peux photographier des portraits, des groupes, des paysages, mais aussi des objets, des plats, de la déco… Je m’en sers pour tout ! J’hésite à investir en plus dans un objectif 24-70 série L 2.8 durant l’année, pour encore plus de possibilités photos (surtout en voyage) mais j’ai peur de délaisser mon 35 mm si je fais ça alors j’attends haha !

> Globalement, quand vous choisissez un objectif :

  • Le premier chiffre en mm est celui de la profondeur de champ. C’est à dire que vers les 15 on est plutôt sur un grand angle (un peu déformé, comme avec une GoPro) et vers les 70 et plus on est sur du zoom pour voir ce qu’il y a au loin
  • Le second chiffre est celui de l’ouverture. Plus le chiffre est petit (1.2 ou 1.4) plus les photos seront lumineuses et plus vous pourrez faire du « flou » en arrière plan. Sachant que les gros boitier pro n’ont pas de flash intégré (et que de toutes façons je préfère les lumières naturelles) je voulais une ouverture suffisante pour faire des photos en intérieur et c’est ce qui m’a décidé aussi à choisir un 35 mm 1.4 et non pas le 35 mm 2.8 par exemple (qui est bien moins cher évidemment)
  • Chez Canon la « Série L » est la gamme d’objectifs haut de gamme professionnelle, reconnaissable grâce à une bague rouge autour de l’objectif

Pour terminer, j’ai aussi l’iPhone 11 pro Max, qui fait de jolies photos, assez précises et nettes, mais avec des tons qui virent systématiquement vers le jaune dès qu’il manque de luminosité donc je ne suis pas une grande fan…! Mais pour les vidéos, les stories & co, ça suffit largement et le mode nuit est très sympa.

Mes réglages – utilisation manuelle

Lorsque j’ai eu mon premier réflex, j’ai directement fait un cours de photo. Cela m’a permis de comprendre les 3 données les plus importantes pour utiliser son appareil en mode manuel. Je vais essayer de vous l’expliquer avec mes mots, très simplement, et vous allez tomber de haut tellement c’est simple… ! :))

  • Ouverture : comme je l’expliquais plus haut, il s’agit de la lumière qui va entrer. Plus on mettra un chiffre petit, plus l’ouverture sera grande et plus le flou en arrière plan sera important.
    > Si vous prenez donc un portrait vous pouvez vous mettre en 1.4 et jusqu’à 2.8 et vous focalisez sur le devant en le mettant bien net
    > Si vous faites une photo de groupe, privilégiez une ouverture aux alentours de 5 et jusqu’à 10, sinon la personne qui sera un peu devant les autres sera mise en avant et toutes les autres seront floues !
  • ISO : on va faire SIMPLE > laissez les entre 100 et 200. Les ISO apporte de la lumière, mais quand on dépasse un certain seuil la photo n’est plus très nette et le rendu est comme « grainé » ! Si besoin de plus de lumière en ouverture max, vous pouvez augmenter un petit peu mais ne dépassez jamais les 800 à moins d’être déjà pro et de vouloir un rendu très spécifique
  • Vitesse : c’est sur cette donnée que je joue le plus. Vous allez vite vous apercevoir que quand vous bougez l’ouverture, la lumière évolue, et il suffit de l’adapter à votre sujet !
    > En ouverture 1.4, c’est plus lumineux qu’à 5 ! Il va donc valoir contrebalancer avec la vitesse. C’est la donné qui s’écrit entre 1/1000 et 5″. À 1/1000 la vitesse est SUPER rapide et donc peu de lumière aura le temps de rentrer. C’est donc un mode a privilégier en extérieur, quand il fait beau et que vous êtes aussi à une ouverture importante. En général on se trouve plutôt entre 1/650 et jusqu’à 1/250. A partir de 1/30 et jusqu’à 1″ (et plus, cela va jusqu’à 30″) la prise de photo est très lente pour faire entrer un max de lumière et donc les photos peuvent être floues. En effet, il vous faut un trépied pour prendre la photo. Et c’est dans ces modes lents qu’on peut faire du « light painting » en dessinant à la lumière sur ses photos (mode très sympa par exemple pour les feux d’artifice) :))

Mes retouches

Je ne suis pas très douée en retouche photo et honnêtement c’est parce que je ne me suis jamais trop penchée dessus. Je préfère les photos brutes, naturelles. En revanche, j’aime bien avoir un côté un peu « uniforme » et donc je joue avec quelques réglages pour créer une cohérence.

Luminosité, contraste, saturation, netteté, balance des blancs… Je peux jouer aussi avec les couleurs individuellement. Pour cela j’utilise surtout des applications sur mon téléphone, mais j’ai aussi deux d’entres elles sur mon ordinateur :

  • VSCO Cam : j’utilise cette application depuis des années donc je l’ai bien en main et malgré ses bugs et ses limites, elle reste ma préférée. Niveau prix, je paye un peu plus de 20€ par an pour avoir accès à toutes les fonctionnalités, les filtres tout fait, etc. mais je crois que vous pouvez aussi l’utiliser en version gratuite
  • Lightroom : vous pouvez l’utiliser gratuitement aussi, en vous créant un compte. Tout comme VSCO Cam, elle permet de retoucher toutes les données de la photos, mais en bien plus poussé ! Sur ordinateur, le logiciel est payant (suite Adobe) mais c’est aussi très confortable de l’utiliser sur grand écran
  • Photoshop : ce logiciel fait également partie de la suite Adobe et est donc payant. Mais il est très précis pour les petites retouches techniques. Je ne le connais pas encore sur le bout des doigts, mais le peu que je sais faire dessus m’amuse beaucoup
  • Snapseed : cette application est la version gratuite et moins précises de photoshop, vous pouvez faire des petites corrections, désaturer ou foncer certaines parties de l’image…etc
  • Facetune : pour cette dernière, attention à ne pas l’utiliser de travers ! Grâce à cette appli vous pouvez vous transformer complètement ! Lisser la peau, blanchir les dents, les yeux, affiner ou grossir les parties du corps, peindre certaines parties de la photo de différentes couleurs… Pour ma part je l’utilise avec extreme parcimonie, souvent pour blanchir quelques parties de la photo (ce qui peut aider à mettre en avant une partie – pas nécessairement sur le corps, ça peut être un vêtement, des lumières dans un magasin…)

Et pour vous donner plus d’infos sur MES réglages, ce que j’aime : j’aime les photos un peu sombres donc j’enlève souvent un peu de luminosité. Ensuite, j’ajuste le contraste et en général je le baisse beaucoup, ce qui rend les noirs plus « doux ». Niveau saturation, je laisse le niveau tel quel la plupart du temps, mais je joue avec les couleurs individuellement (par exemple, je désature les verts, c’est une couleur que je n’aime pas tellement en photo). Enfin, j’aime bien avoir un petit côté « estompé » !

Mais je n’ai pas de réglage type et précis à vous donner car j’adapte à chaque image en fonction du pays, de la lumière, des couleurs de base, du style que je veux donner (par exemple je peux parfois ajouter du grain pour un côté un peu plus vintage)… etc.

Bref, amusez vous, essayez, prenez le temps. J’ai mis au moins 4 mois à trouver mon nouveau « filtre » créé à base de tous les réglages que j’aimais pour avoir un rendu qui me plaisait et qui s’adapte quasi à chaque image et qu’il n’y a plus qu’à ajuster un petit peu :)) #patience

Mon feed Instagram

Pour prévoir mon « feed » instagram, c’est à dire la suite de mes images, le rendu global des photos les unes à côté des autres; j’utilise UNUM. Cette application me permet de voir ce que va rendre la prochaine photo à côté des précédentes.

Globalement, j’évite de mettre deux photos similaires côte à côte ou l’une au dessus de l’autre (par ex, deux looks miroir). J’essaye plutôt de les espacer, pour avoir un rendu assez homogène. J’aime aussi quand il y a des « rappels » et donc je mets à droite à gauche des couleurs similaires par petites touches (par exemple, si je mets un ciel bleu dans une ville ensoleillée, sur la ligne dessus je porterai peut être un jean bleu pour créer une redondance discrète).

Bon ça après c’est à chacun de voir ce qui lui plait !

Mon rapport à la photo

Enfin, pour terminer, pour ceux que ça intéresse, je voulais vous raconter rapidement mon histoire personnelle et mon rapport à la photo. J’ai TOUJOURS aimé ça, aussi loin que je me souviens. Petite je réclamais à mes parents des appareils jetables pour chaque voyage scolaire ou pendant les vacances. J’avais aussi un gros Kodak rouge en plastique avec des anses et des pellicules avec lequel je jouais (même quand il était vide, le flash marchait et je faisais semblant de photographier tout le monde).

Ensuite, il y a eu les premiers appareils photos numériques, que je piquais sans arrêt à mes parents pour faire des photos avec mes copines ! Puis j’ai eu les miens, que je ne quittais jamais (au lycée, en soirée, en vacances)… C’est grâce à ça que j’ai tous les pires dossiers sur mes amis depuis plus de 15 ans haha

À 20 ans, mes parents m’ont offert mon premier reflex ainsi qu’un cours de photo, comme je le disais plus haut. Il s’agissait d’un Sony A33 et j’avais plusieurs objectifs, mais je n’utilisais que mon 50 mm. Ce n’était pas un full frame, mais déjà une pépite, c’est grâce à cet appareil que j’ai ouvert mon blog, mon compte instagram…

Puis les hybrides sont arrivés sur le marché, j’ai investi dans un Lumix G7 avec un ojectif Olympys 25 mm (l’avantage de Panasonic c’est qu’on peut y adapter les objectifs Olympus – et vice versa). Ce dernier m’a accompagné jusqu’en mai dernier, où j’ai acheté le Canon EOS R. Il était très performant, super pour la vidéo également, vraiment léger (c’était ce qui m’importait le plus à l’époque)… Mais depuis que je suis passé au Canon je vois vraiment la différence !

Faire des photos depuis cet été est une réelle thérapie. Ça m’a aidé à chercher le beau, même quand j’étais au plus bas. Ça m’a fait prendre du temps, la tête occupée, le tout en prenant du plaisir. Alors voilà, la photo c’est avant tout une sensibilité, un art. J’ai beau être seulement un petite blogueuse, qui fait pas mal de look et de futile, je suis très touchée par les photos. Plus que par les peintures, les sculptures, le contemporain…

Je trouve qu’il y a un petit côté « magique » à sauvegarder pour toujours un instant T. À figer un visage qui lui finira par vieillir, par disparaitre. À mettre sur papier pour toujours le passé. Je reste toujours émerveillée par tout ça. Et c’est la base à mon sens. Alors AMUSEZ VOUS, prenez le temps, découvrir votre appareil, imprimez vos photos, regardez les & chérissez les. Prenez soin de vous ! À très vite

5 Commentaires

  1. Geraldine
    17 janvier 2020 / 21 h 54 min

    Merci pour cet article très intéressant. Et continue de nous faire rêver avec tes belles photos !

  2. Laura C
    20 janvier 2020 / 8 h 46 min

    Super article très bien écrit et qui rend la photographie un peu moins technique 🙂 merci et continue de nous partager tes belles photos!

  3. Léa
    27 janvier 2020 / 23 h 45 min

    Bel article sur la photographie. Je te suis depuis quelques années et je m’étonne de l’évolution : de plus en plus de vêtements, bijoux, maquillage en une semaine, plus que ce que l’on devrait cumuler en plusieurs années. Passer de la simplicité à la surconsommation, j’ai l’impression que l’on s’éloigne Des valeurs que tu sembles prôner. Des longs courriers à tout va alors que l’idée c’est de les limiter un maximum… ça pousse tes followers à faire de même, et c’est dommage pour la planète, dont tu sembles pourtant’ te soucier, surtout des aller retours sur quelques jours. Je sais que tu es végétarienne et un grand bravo, mais c’est dommage que ca vienne en contradiction avec tout le reste. N’oublions pas les stats sur l’emprunte carbone des vêtements et des avions… n’est il temps d’essayer d’innover sur instagram et tenter de « vendre » ce qui pour nous a du sens ? Et se dire que l´on profite de notre influence pour rendre le’ monde meilleur ?

  4. Camille Beck
    11 février 2020 / 10 h 53 min

    Super article, merci à toi. Continue dans la photo, je trouve tes photos très justes et avec beaucoup de vie par rapport à avant qui était plus figées.

    J’adore ton travail ;D

  5. 16 février 2020 / 16 h 53 min

    Un très bel article… et qui explique que tes photos soient toujours aussi quali et pleines de beauté ! Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.