Devenir blogueuse?

Bonjour tout le monde,

J’ai beaucoup réfléchi avant de publier cet article (d’ailleurs il est resté dans mes brouillons pendant plus d’un an et demi). Mais suite à mes stories sur Instagram, j’ai vu que le sujet vous intéressait, et en plus une marque m’a proposé de donner son avis, ce qui, je trouve, donne une toute autre envergure au sujet !

Aujourd’hui les blogs sont très courants, mais je me rends compte que quand on ne fait pas partie du milieu, on en sait finalement très peu. J’ai régulièrement des questions auxquelles il ne m’est pas toujours facile de répondre individuellement. Je vais donc essayer de condenser tout ce que je peux ici, et n’hésitez pas si vous avez d’autres interrogations.

Comment devenir blogueuse ?

On devient blogueuse tout simplement en ..ouvrant un blog!

Il y a 6 ans, j’ai ouvert le mien quand j’ai eu mon premier réflex. Je prenais tout et n’importe quoi en photo (mon maquillage, mon assiette, mon entourage, ma ville..) et je n’avais pas envie de partager tout ça sur Facebook. Je me suis alors créé mon espace, en passant par “Blogger” (la plateforme de blogs de Google). L’outil était assez simple et intuitif, mais au bout d’un moment, j’ai manqué de liberté.

En 2015, j’ai alors décidé de migrer sur une autre plateforme: “WordPress“. Si je devais vous en conseiller une, ça serait WordPress sans hésiter, et ça vous évitera l’épreuve fastidieuse de la migration! Sauf que sur Blogger tout est gratuit, alors que sur WordPress il faut payer un hébergement (environ 50€ par an – mais au moins votre blog vous appartient à 100%).

J’ai aussi voulu que mon blog soit plus “pro” et j’ai acheté un nom de domaine “nolwenn-c.com” que je paye 10€ par an via OVH (ça évite que mon adresse de blog ressemble à www.nolwenn-c.blogblablabla.com).

Pour tout ça, j’ai tout appris toute seule, avec du temps, petit à petit. Idem pour le code, la mise en page, j’ai fais beaucoup de chose à l’intuition. Sachant que tout évolue au fur et à mesure et surtout très rapidement, je pense que c’est le moyen le plus simple de s’y connaître.

Au delà de ces aspects très techniques, pour devenir blogueuse il vous faut un ordinateur, un appareil photo (ou un téléphone), du temps, et de la passion. Il ne faut pas s’attendre à ce que dès la création votre blog soit lu par des dizaines de milliers de lectrices, il faut rester soit même, partager ce qu’on aime, ses coups de coeur, et être patiente!

Blogueuse à plein temps, ou un job à côté ?

Personnellement, mon blog a été pendant de longs mois une bouée de sauvetage. Je n’aimais pas mon travail, je m’ennuyais dans ma vie, et mon blog c’était cette fenêtre ouverte sur un monde qui me fascinait. En devenant autodidacte dans le domaine, j’ai pu me réorienter professionnellement, et j’occupe aujourd’hui un job de Chargée de Communication à plein temps à côté de mon blog. Ce n’est d’ailleurs pas évident de tout gérer (le boulot, la vie perso avec les amis, la famille & mon copain, le blog, et prendre du temps pour moi..!).

Mais je n’aurai pas pu être blogueuse à plein temps. Déjà parce que je n’ai pas forcément envie de travailler tout le temps seule, de chez moi, dans un monde aussi “virtuel”, mais aussi parce que même si je l’avais voulu, elles sont seulement 3% dans le monde à en vivre, c’est un milieu élitiste où seules les meilleures réussissent (les plus belles, les plus assidues, et les plus investies). Pour espérer progresser vite, il faut produire un contenu qualitatif et exclusif (ce qui est difficile vu le NOMBRE de blogs existants), il faut poster régulièrement (l’idéal étant TOUS les jours), et il faut être très actif sur les réseaux-sociaux (en exposant quand même un peu sa vie privée pour que les lectrices s’attachent). Même quand j’étais au chômage, je n’arrivais pas à poster tous les jours! Ça prend un temps fou de faire les photos, de les trier, d’écrire un article, d’aller chercher les liens… J’admire vraiment ces filles qui ne s’arrêtent jamais, et elles méritent tout ce qu’elles ont !

Partenariat, sponsoring, c’est quoi tout ça ?

Il existe plusieurs façons d’être “récompensé” par le blogging:

  • Les partenariats : c’est à dire les cadeaux, pour parler vulgairement. C’est ce qu’il y a de plus courant ! Ils sont offerts soit directement par les marques, soit via des agences de communication qui travaillent pour les marques et qui servent de relai. Globalement, on peut tester les produits, ou porter les vêtements en échange d’un article sur le blog et/ou d’une photo sur nos réseaux sociaux. Personnellement, à 98% du temps je suis contactée en amont par mail (les 2% restant sont des cadeaux de marques ou d’agences qui ont déjà mon adresse et qui m’envoient des surprises pour Noël, mon anniversaire…etc). La marche à suivre est simple : on me propose soit un bon d’achat pour que je prenne ce qui me plait sur le site, soit une liste de produits dans laquelle je peux choisir deux, trois, cinq articles ou plus… Dans tous les cas je suis libre d’accepter ou non (je refuse beaucoup plus souvent que je n’accepte!), et quand j’accepte je choisi toujours des choses que j’aime et que je serai susceptible d’acheter par moi-même. Enfin, il n’y a pas de contrat. Je reçois, je teste les produits ou j’essaye les vêtements, et je n’en parle que si j’aime/ que ça me va (c’est le cas 9 fois sur 10 comme j’ai pu choisir en amont).
  • Les invitations : à des soirées, à des afterworks, à des inaugurations, à des voyages de presse, à des évènements sportifs… Souvent on boit un verre, on discute avec la marque, on découvre les produits, on fait connaissance. On repart parfois avec des sacs de goodies pour tester la marque de chez nous, et pour en parler avec un peu de recul. C’est souvent l’occasion de faire de belles rencontres, avec des passionnés de communication et des influenceurs. Par exemple à Nantes, on est un peu plus d’une dizaine de blogueuses et on se voit très régulièrement grâce à ces invitations. Et parfois on a aussi la chance d’être invité pour quelques jours dans une autre ville, avec le transport et l’hébergement pris en charge. Ça c’est vraiment cool, mais quand on a un job à côté il faut encore pouvoir poser des jours régulièrement…!
  • La sponsorisation : ce sont des articles et/ou des posts sur les réseaux sociaux qui sont rémunérés. Ça veut aussi dire que la marque impose ses conditions. Il y a un contrat avec les mots clefs/les liens souhaités, un brief pour que tout colle au maximum à l’image de marque, et il faut fournir une facture. Pour ce faire, il faut donc avoir un statut d’auto-entreprise, et ce n’est pas le cas de tous les influenceurs. De mon côté, j’ai longtemps refusé la sponsorisation, jusqu’à ce que ça se démocratise. Quand ça a commencé à être le cas, les marques ont été plus “flexibles” sur les conditions, et ont compris que la blogueuse devait être elle-même pour que le post fonctionne. Car on n’achète pas l’avis de quelqu’un, juste un espace sur son blog ou son instagram. En 2016, j’ai alors ouvert mon auto-entreprise et aujourd’hui c’est assez fréquent qu’une marque me propose, en plus de recevoir une tenue, d’être payée pour en faire un article ou 2 ou 3 photos sur instagram.
  • L’affiliation : grâce à des logiciels, on peut voir si vous achetez un article, un produit de beauté ou un vêtement via un lien qui vient de notre blog. Du coup, on peut percevoir un pourcentage sur la vente. Souvent quelques centimes, mais c’est surtout un super outil pour voir ce que vous aimez, sur quoi vous craquez, et du coup pour continuer à partager ce qui vous plait. Et au fur et à mesure, ça fait quelques centaines d’euros sur l’année quand même !

Mon avis sur tout ça: Depuis 2 ou 3 ans je reçois énormément de colis en partenariats avec les marques. Qui n’en rêverait pas? C’est un peu Noël tous les jours. Mais je ne suis pas naïve, je répète souvent “quand c’est gratuit, c’est toi le produit !“. Les marques se servent des blogueuses pour faire de la pub pas chère, ça ne leur coûte vraiment pas grand chose d’envoyer une montre ou une robe. Par contre, pour nous, c’est un sacré plus, qui permet d’avoir un dressing bien rempli, et qui permet surtout de vous proposer toujours de nouveau article, un nouveau contenu, de vous présenter des nouveautés…etc.

Pour les invitations, à une époque j’essayais de tout accepter pour faire un maximum de rencontres, découvrir sans arrêt de nouveaux lieux, de nouvelles collections ou de nouveaux concept… Mais avec mon travail à côté ce n’était pas simple et j’avais l’impression de ne plus avoir de vie. Du coup maintenant je suis beaucoup plus sélective, quitte à louper certaines choses.

Enfin, quand j’ai commencé à écrire cet article je n’avais pas d’auto-entreprise, (tout simplement car comme expliqué plus haut, je ne comptais pas vivre de cette passion qu’est mon blog). Puis un jour, je me suis dis “pourquoi pas?”. Après tout, la sponsorisation ne change rien à mes posts, mais me permet d’avoir un complément de revenu. Et petit à petit je dois avouer qu’il prend de l’ampleur, et cela me permet de m’appliquer encore plus à faire les choses.

La chance ! Comment y arriver ?

Alors pour moi la chance est un bien grand mot ! Je n’ai pas ouvert ma boite aux lettres un jour et “WAW” tout d’un coup elle était remplie de cadeaux ! Non.. J’ai travaillé dur et longtemps, personne ne lisait mon blog, j’avais 1000 abonnés sur instagram, mais je continuais, pour moi, pour mon propre plaisir. Aujourd’hui, j’ai un plus gros lectorat, mais toujours rien d’énorme, je reste une petite blogueuse de province, et pourtant j’aime toujours autant ça.

J’ai passé des jours et des nuits à travailler sur mes designs de blog, à apprendre un peu le code, à faire des photos, à les retoucher, à les retailler, puis à écrire les articles, à répondre aux dizaines de mail qu’on reçoit par jour. Même si c’est une passion, ça reste de l’investissement & du temps. À mon sens, tout le monde peut y arriver, mais le secret c’est peut être de ne pas trop le chercher et d’être très motivé !

Qu’est ce qu’on gagne au fond ?

Personnellement, j’y gagne ÉNORMÉMENT. Une passion déjà, sur laquelle j’aime me poser, qui me détend, et qui me rend fière de moi. C’est mon espace, mon endroit, mon “truc”.

J’y gagne en faisant de magnifiques rencontres, des personnes qui aiment la même chose que moi, qui ont les mêmes envies. Sur Instagram, je suis en contact avec pas mal de filles, certaines sont devenues des amies, d’autres des copines et il y en a encore plein que j’ai HÂTE de rencontrer ! J’y gagne en assouvissement de curiosité, car j’en apprend sur ma ville, sur les nouvelles tendances..

J’y gagne aussi en confiance en moi, car des marques me font confiance, ce qui est ultra valorisant. Je les remercie car c’est grâce à eux si je peux avoir une salle de bain, un shoesing & un dressing bien rempli !

Et enfin, last but not least, ce blog m’a aussi permit de trouver le job de mes rêves, dans lequel je m’épanouis depuis plus de 2 ans.

Alors déjà sachez qu’il y a aussi des inconvénients, genre le temps passé qui fait que parfois on a l’impression de ne faire que travailler travailler travailler. Mais tant que j’ai l’impression que ça m’apporte plus que ça me dessert, pourquoi arrêter ?


L’avis d’une marque : Follow me by Gémo

Comme je vous le disais en début d’article, Axelle de Follow me by Gémo m’a proposé de donner son avis de pro sur la question de cette “nouvelle communication” avec les influenceurs, sur les partenariats & co. Mais dans un premier temps, présentons la marque :

Follow me est une marque de prêt-à-porter uniquement vendue en magasin, dans les villes de Nantes, Bordeaux et Vannes. Destinée aux jeunes femmes et axée petits prix, la marque se veut accessible à toutes et souhaite être reconnue comme enseigne maline pour coller aux tendances sans se ruiner. Petite sœur de la marque Gémo, les boutiques proposent des vêtements, des chaussures et des accessoires.

Quelle est la stratégie de communication ?

“Follow me est une jeune marque et nous disposons d’un budget restreint pour la communication. La majeure partie du budget est utilisée pour la réalisation des supports PLV présents dans nos boutiques et la part dédiée aux relations influenceurs est très limitée. Nous avons donc opté pour une stratégie longue durée avec plusieurs influenceurs locaux. En effet, Follow me n’ayant pas d’eshop, notre potentiel commercial se limite aux villes dans lesquelles nous sommes présents. Nous essayons de repérer des bloggers/influenceurs locaux avec lesquels nous collaborerons régulièrement.

Concrètement cela se déroule en plusieurs étapes :

  • Identification : la première étape est de repérer un influenceur. En général, cela se fait via Instagram et nous en profitons pour faire un « check up » du compte afin de vérifier sa crédibilité dans le secteur dans lequel nous sommes. Par exemple, un compte avec 40 k abonnés, mais à peine 100 likes sur ses photos n’est pas crédible. Il est assez facile d’acheter des faux followers, mais aussi facile d’identifier les comptes qui trichent.
  • Vérification : lors de la deuxième étape, on va chercher à détailler l’activité du compte (instagram uniquement, ou un blog / une chaine youtube en plus…). Au delà du feed parfait d’instagram, on mesure l’investissement que produit l’influenceur sur internet. Tenir un blog, rédiger des articles, suivre une ligne éditoriale et respecter des règles SEO demande un temps de travail considérable. J’y suis très attentive car l’investissement personnel est souvent proportionnel à la qualité et au sérieux apporté au contenu (ce n’est pas toujours le cas bien-sûr mais par expérience souvent).
  • Spécialisation : Ensuite, on regarde la « spécialisation » et les précédentes collaborations du blog ou du compte instagram. Est-ce que c’est un blog mode ? beauté ? cuisine ? On peut se spécialiser dans plusieurs grandes thématiques, ou au contraire avoir un contenu très (voire trop) diversifié.
  • Collaboration : Le contact s’établit par email, et il existe plusieurs sortes de collaborations chez Follow me
    1 – Partenariat : une sélection de produits est régulièrement envoyée par mail à plusieurs influencers et ils peuvent choisir ce qu’ils souhaitent recevoir. Tout cela est gratuit et aucune instruction de post n’est donné par Follow me (la logique étant que sans rémunération, nous n’avons pas de droit de regard sur le contenu).
    2 – Création de contenus sponsorisés : ce type de collaboration peut être utilisé par exemple lors de la sortie d’une nouvelle collection. On demande à un influenceur de se rendre en boutique, de sélectionner quelques pièces (grâce à une carte cadeaux) puis de présenter sa sélection à travers un billet de blog. L’article sera ensuite publié sur le blog de Follow me et les photos serviront à illustrer le texte et relayer l’article sur nos réseaux sociaux. Tout ce travail demande du temps et des compétences : le déplacement, l’écriture web, les photos … il est donc logique d’ajouter, en plus de la carte cadeaux, une rémunération supplémentaire. Par contre il est vrai que la marque sera plus précise sur les livrables attendus (par exemple photos de looks entiers, focus produits…)

Tout se fait toujours dans le respect de la ligne éditoriale du blogger. Il ne faut pas oublier que les collaborations avec des influenceurs doivent être le fruit d’échanges. Pour ma part, je n’ai pour le moment pas eu de mauvaises expériences avec des influenceurs. Si le check up est bien fait, il reste uniquement des personnes avec qui il est très agréable de travailler, qui sont réellement passionnées par leur activité et surtout qui sont très attentives à la qualité de ce qu’elles partagent à leur communauté.

Pour les marques uniquement physiques (comme c’est le cas pour Follow me), il est malheureusement difficile d’évaluer le taux de transformation (= la performance du drive to store = le nombre de personne qui sont allées en magasin suite à un post) provenant des relations influenceurs. C’est plus facile à calculer avec un site internet, car on voit d’où arrivent les clics.

Je pense qu’à l’avenir les marques vont être de plus en plus exigeantes au sujet des conversions générées par les collaborations (= le nombre d’achats générés suite à un post) ! Mais encore une fois, c’est plus facile avec internet, car on sait que quand une personne achète avec un code promo (ex: NOLWENN15), c’est qu’il vient de la part de tel ou tel influenceur.

Pour nous c’est important, car la conversion est l’engagement ultime. Cela signifie que si certains peuvent tricher sur les likes et les followers, les chiffres des ventes générées eux ne trichent pas !

Observations

Pour le mot de la fin, je pense que certaines pratiques desservent less influenceurs. Sans revenir sur les achats de likes ou de followers (cela va de soi), attention aussi à vos collaborations.

Les influenceurs qui multiplient les prises de paroles sur tous les sujets se retrouvent avec un feed complètement décousu, et cela est parfois rédhibitoire pour travailler avec eux. En plus à mon sens, ils perdent en personnalité et surtout en légitimité sur les sujets qu’ils leur tiennent vraiment à cœur et sur lesquels ils souhaiteraient être reconnus.”


Voilà, vous savez tout ! Un  IMMENSE merci à Axelle pour son intervention. Je trouve sa partie très complète et très intéressante, même pour moi qui suis juste de l’autre côté ! J’espère que vous apprendrez de nouvelles choses, et que cette article (très certainement le plus long depuis l’ouverture de mon blog) vous plaira ! Bon weekend xxx

28 Commentaires

  1. Charlotte
    18 novembre 2017 / 0 h 12 min

    Coucou Nolwenn ! Je trouve ton article très intéressant 🙂 J’ai depuis longtemps l’envie d’ouvrir un blog, pour partager mon petit monde et tout ces trucs que j’aime. Loin de moi l’idée de faire le buzz, j’ai mes études et c’est le plus important ! Mais bon, pourquoi pas. En tout cas je suis d’accord avec toi, c’est à faire avec passion seulement ! 🙂

    • 22 novembre 2017 / 17 h 40 min

      Hello Charlotte, merci pour ton message, je suis ravie qu’il te plaise.
      Et honnêtement si tu en as l’envie lance toi ! Comme dit dans l’article ça m’a ouvert des portes et ça m’a permit de faire de merveilleuses rencontres 🙂

  2. Coralie
    18 novembre 2017 / 3 h 16 min

    Super !!:) je suis justement en train de créer mon blog et cest génial de lire ce genre d’article. Merci beaucoup

    • 22 novembre 2017 / 17 h 41 min

      Hello Coralie, merci pour ton commentaire, je suis contente que ça puisse aider. N’hésite pas à partager l’adresse de ton blog ! 🙂

  3. Helo
    18 novembre 2017 / 10 h 03 min

    Article complet, bonne évolution et je te souhaite encore plein de réussite pour la suite.

    Juste une petite question par rapport à ta réorientation, c’est pôle emploi qui t’as aidé à changer de boulot ou un autre organisme ?! Merci d’avance

    • 22 novembre 2017 / 17 h 42 min

      Merci pour ton commentaire, ça me touche beaucoup !
      Concernant ma ré-orientation pôle emploi ne m’a pas aidé du tout ! Au contraire, ils n’ont pas voulu que je fasse de formation dans la com car ils m’ont dit que c’était un milieu bouché où je ne trouverais pas de travail. C’est du bouche à oreilles, de la patiente et une grande détermination qui m’ont aidé à trouver. Mais j’étais seule, et ça a été long (très long, quasi 2 ans). Bonne soirée

      • Helo
        27 novembre 2017 / 20 h 16 min

        Je t’en prie Merci pour ta réponse bonne soirée à toi

  4. ophelie
    18 novembre 2017 / 10 h 10 min

    je tombe sur ton blog un peu par hasard et voici le premier article que je lis.
    Au départ le titre ne m’était pas destiné. Je ne cherche pas à etre blogeuse! Par contre j’ai été attiré par ta photo et le design du blog. Alors je finis par lire le tout et à laisser un commentaire ^^ bravo pour le travail. Je compte en lire plusieurs =) Car effectivement c’est du travail, beaucoup de travail caché.
    D’ailleurs moi je suis plus en recherche d’infos sur les photos. J’adore ca. J’en prends des millions (j’ai achete un reflex: je commence doucement).
    J’ose poser ma question : comment as tu appris à ” à faire des photos, à les retoucher, à les retailler,”? via youtube? des cours? lesquels?

    Merci et à très vite alors pour la suite des articles=)

    • 22 novembre 2017 / 17 h 45 min

      Hello Ophélie,
      Merci pour ton commentaire 🙂
      Je suis très contente de voir qu’à peine arrivée sur le blog tu ai eu envie de lire et de commenter, c’est rare et ça me fait super plaisir.

      Pour la photo, quand j’ai eu mon réflex ma maman m’avait offert un cours, qu’elle avait pris sur groupon a l’époque. Ça avait duré une matinée dans Nantes et on avait découvert les bases pour utiliser nos appareils en manuel (l’ouverture, la lumière, les poses longues..). Le reste, c’est au fur à mesure, selon mes goûts et mes envies je change de filtres, de réglages…etc.

      Très bonne continuation dans la photo, et n’hésite pas à partager ton book ! xx

  5. 18 novembre 2017 / 10 h 55 min

    Super article, hyper complet ! Je me suis lancée dans l’ouverture de mon blog il y a quelques semaines car j’en rêvais mais je n’osais pas sauter le pas, c’est chose faite et qu’est-ce que je suis contente !!!! Je pense vraiment que lorsque l’on a vraiment envie de faire quelque chose il faut foncer ! http://www.graziela.fr

    • 22 novembre 2017 / 17 h 47 min

      Merci Graziela, je suis d’accord avec toi la vie est courte il faut foncer ! Surtout quand ce sont des rêves avec lesquels on ne risque rien 🙂
      Bravo pour ton blog & plein de réussite !

  6. 18 novembre 2017 / 12 h 31 min

    Article très intéressant et courageux, BRAVO

  7. Carole
    18 novembre 2017 / 12 h 59 min

    Merci Nolwenn pour cet article très intéressant! En tant que lectrice on ne se rend pas compte de la manière dont tout cela fonctionne ! C’est top.

    • 22 novembre 2017 / 17 h 47 min

      Hello Carole, effectivement c’est ce que j’ai réalisé quand j’en ai parlé sur instagram. J’espère que maintenant tout est clair 🙂
      merci pour ton message en tous cas

  8. 18 novembre 2017 / 15 h 46 min

    Un article vraiment très bien bien écrit et très instructif je le transfert tout de suite à une amie qui souhaite créer un blog 🙂

    Lise
    http://fidjigirl.com

    • 22 novembre 2017 / 17 h 48 min

      Merci Lise, en espérant que ça pourra lui servir ! et bravo pour le tien il est très sympas

  9. Morgane
    18 novembre 2017 / 16 h 55 min

    Coucou ma belle, c’est article est super intéressant et facil à comprendre. Moi aussi j’aimerai reprendre mon blog et poster sur instagram et peutêtre dans quelques années avoir le statut d’auto-entrepreneuse. Parquoi tu es passé pour créer ta propre entreprise (le coût, les personnes qui t’on aidé ou pas, les sites…)

    • 22 novembre 2017 / 17 h 51 min

      Hello Morgane,
      Merci pour ton commentaire je suis contente que l’article soit compréhensible, car jamais facile quand on y met autant de texte ^^

      Pour l’auto entreprise je suis passée par l’URSSAF, en prenant RDV. Mais honnêtement c’est un peu le bazar car après ils m’ont mise au RSI (et personne ne sait me dire pourquoi). Je ne suis pas hyper calée, mais j’ai décidé de ne pas trop me prendre la tête, et à partir du moment où tu payes tes cotisations tu ne sera pas embêtée (pour moi c’est trimestriel, mais ça peut aussi être mensuel). Bon courage !

  10. 18 novembre 2017 / 21 h 14 min

    Très complet et très intéressant d’avoir pu partager l’expérience d’Axelle.
    Merci pour cet article, je partage ton article !
    Bonne soirée

    • 22 novembre 2017 / 17 h 51 min

      Merci beaucoup Morgane, et tout à fait d’accord avec toi ça n’aurait pas DU TOUT été pareil sans Axelle. Je la remercie vraiment d’avoir pris la parole !

  11. 19 novembre 2017 / 21 h 58 min

    Merci beaucoup pour cet article qui est vraiment très intéressant!
    J’ai une petite question. J’ai commencé mon blog au mois de janvier avec ovh comme hébergement. Tu parles d’un renouvellement de domaine et d’hébergement tous les ans… le renouvellement se fait automatiquement ou bien il faut se rendre sur ovh pour effectuer le paiement? Ovh nous prévient par mail quand la date arrive à échéance?
    Merci d’avance pour tes réponses!!
    Bisous!!

    • 22 novembre 2017 / 17 h 53 min

      Hello,
      Oui ne t’inquiète pas tu reçois des mails d’OVH 2 mois avant, 1 mois avant, 15 jours avant, 7 jours avant et 2 jours avant normalement ! Impossible de louper ton renouvellement 🙂
      Après n’hésite pas à te noter quand même la date de renouvellement dans ton agenda pour aller vérifier, car peut être que c’était une case à cocher ou autre pour avoir les mails ?!
      Bravo pour ton blog en tous cas ! xx

  12. Sophie
    23 novembre 2017 / 11 h 52 min

    Hello Nolwenn,

    Article très intéressant, merci 🙂 Je voulais te demander comment gères- tu la quantité de photos que tu prends pour ton blog (la conservation en fait ) google photos? plateforme (Flick…) disque dur externe?

    Sauvegardes- tu tes articles quelque part plus de ton blog? (questions techniques… normal, je suis documentaliste 🙂

    j’en profite pour te redire que ton blog est vraiment chouette : du bon et beau boulot!
    J’espère te croiser un jour sur Nantes…
    bizz
    Sophie

    • 23 novembre 2017 / 22 h 24 min

      Hello Sophie,

      Merci beaucoup !
      Pour les photos sur le blog j’ai un hébergement avec WordPress et pour le moment je n’ai pas été limitée donc pas d’extension (après je réduis la qualité avant des les importer dans mes articles).
      Ensuite, pour les stocker j’ai un disque dur externe, que j’utilise depuis deeeeees années, mais qui commence à être plein. Mais mon copain a acheté récemment un NAS donc on est sauvé 🙂
      Puis j’essaye de faire du tri (par exemple ne pas garder des photos de recette ou de looks, je n’en ai pas besoin, je préfère garder des photos de moment en famille, de voyage & co).
      Pour les articles, ils sont sauvegardés automatiquement par WordPress. Voilà, j’espère que ça pourra te renseigner un peu ^^
      Contrairement à toi je suis loin d’être une pro dans le domaine.

      Très bonne journée et au plaisir sur Nantes ! 🙂

  13. aileen_mt
    24 novembre 2017 / 14 h 22 min

    Merci pour cet article Nolwenn ! J’avoue ne pas être une grande lectrice de blogs et encore moins une “commentatrice” mais plus le temps passe et plus je m’y intéresse. Ton article m’a donné envie de réagir. Je te suis déjà depuis un certain temps sur instagram et je trouve que cet article te ressemble. Pour les “followers” que nous sommes, je pense qu’il est important de sentir que la personne que nous suivons reste humble vis-à-vis de tout cela. C’est quand même plus plaisant de ne pas avoir de placement de produit à chaque photo (mais ça reste que mon avis ;-))
    Bravo pour ton travail durant toutes ces années, je suis moi-même à la recherche d’un emploi dans la com’ et ce n’est pas tous les jours facile … Pourtant quand c’est cela qu’on aime on a pas envie d’abandonner et on prend son mal en patience. Je réfléchis également à la création d’un blog pour tout simplement allier plaisir et montée en compétences pour enfin se faire une place sur le marché du travail. Encore bravo pour ce travail et belle continuation avec toujours autant de passion ! 🙂

  14. 1 décembre 2017 / 15 h 03 min

    J’ai adoré lire ton article ! Personnellement je viens seulement de me lancer ! j’ai beaucoup hésité mais je ne regrette pas du tout.
    J’aime beaucoup écrire mes petits articles et faire de jolies photos. Cela prend énormément de temps mais le travail paye comme on dit !
    Passe une belle journée ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.