La tarte de Mamie

Vous le savez déjà, j’aime beaucoup les plaisirs simples de la vie. Un moment en famille, un bon dîner, de nouveaux vêtements, voyager… Mon blog sert à relayer toutes ces choses qui font ma vie plus belle. Et ce que je viens partager avec vous aujourd’hui, c’est quelque chose qui me tient vraiment à coeur: la tarte aux pommes de ma Mamie. C’était son anniversaire hier alors cet article tombe à pique.
Joyeux anniversaire Mamie 

Cette tarte aux pommes représente pour moi le bonheur à l’état pur. J’y ai le droit à toutes les grandes fêtes depuis ma plus tendre enfance, par exemple, lors de mes anniversaires (et mon blog en est témoin, puisque l’on retrouve des photos de la tarte de Mamie dans l’article de mes 21 ans et dans celui de mes 22 ans)! Elle est tellement délicieuse que je ne m’en suis jamais lassée.
Dans ma tête, et avec mon imagination de petite fille, c’était un dessert gourmand, fait avec amour, mais très compliqué à réaliser (parce que ma mamie n’utilise pas de recette, elle fait tout à l’oeil pour les quantités)… Alors pour apprendre, je lui ai demandé de venir cuisiner avec moi toute une après-midi.
On a commencé par éplucher trois pommes et les couper en morceaux grossiers. Puis dans la casserole avec un peu de sucre et d’eau, on a attendu que les pommes réduisent jusqu’à devenir de la compote. (La ptite astuce: à la fin j’ai écrasé les quelques morceaux restant avec un pilon à Mojito, ou on peut aussi les mixer au blender).
Ensuite, on s’est attaqué à la pâte:
– la moitié d’un beurre, soit environ 125 g, passé au micro onde
– 5 ou 6 cuillères à soupe de sucre
– puis de la farine jusqu’à ce que la « texture » vous convienne.
La pâte se travaille à la main, et doit former une boule. Elle doit rester grasse, mais ne pas coller. Pas besoin de la faire reposer, on la fait cuire à blanc quelques minutes, juste le temps qu’elle dore un petit peu. On voulait qu’elle croustille vraiment.
Puis on l’a recouvert d’une couche de compote, et de quartiers de pommes bien rangés (et attention, Mamie porte une attention toute particulière à la finesse des tranches, pour qu’à la cuisson elles soient fondantes), on a remit la tarte au four pendant une vingtaine de minutes en chaleur tournante à 180° (en surveillant). Et TADAM!
Et voilà, une après midi magique avec ma Mamie, qui lui a fait chaud au coeur & à moi aussi, et qui, en bonus, m’a appris à réaliser un de mes desserts préférés. Finalement tellement simple à cuisiner que depuis j’ai refais sa pâte mythique en variant les plaisirs (tarte au chocolat/caramel, tarte aux framboises/chocolat blanc…), et je sais que plus jamais je m’embêterais à chercher des recettes de pâtes sablés.
Celle de Mamie, c’est la meilleure ! <3


2 Commentaires

  1. 23 janvier 2014 / 20 h 07 min

    Ton blog est vraiment génial, ça donne envie de s'y mettre 🙂

  2. 24 janvier 2014 / 1 h 12 min

    Waw merci c'est adorable ! Et n'hésite pas à t'y mettre, je trouve que bloguer apporte beaucoup (et j'ai déjà convaincu quelques copines qui sont vite devenues accro ^^)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *