45   4569
38   8989
51   4223
47   2790
129   6041
8157   11624
27   3137
125   8927
232   7610
5560   11332

Réflexions

Les jours se suivent et se ressemblent…

J’ai des milliers de choses en tête; cette période particulière pousse à l’introspection et j’ai l’impression de passer mon temps à réfléchir… Honnêtement je suis perdue entre l’envie de vous en parler, d’échanger et la peur d’être incomprise. Mais je vais vous faire confiance, vous dire ce que j’ai sur le coeur, comme je l’ai toujours fait et j’en assumerai les conséquences.

Ces derniers temps, j’ai constaté une réelle hausse de la haine à travers les réseaux sociaux. Jusqu’ici, j’ai eu la chance d’être protégée de tout ça (et même encore aujourd’hui les commentaires négatifs sont largement minoritaires, mais ils existent). Désormais, on trouve beaucoup de jalousie, de jugements hâtifs, de grands discours, que ce soit sur mon compte ou sur ceux des copines. On doit constamment marcher sur des oeufs, faire attention à nos faits et gestes, à nos paroles, le moindre mot peut être repris, déformé, amplifié (qui à la ref? ouais ça je sais pas si j’assume #lesmarseillais).

Bref, ça devient compliqué d’être vraie, d’être soi-même.

Mais alors, si tout doit rentrer dans des cases, si pour plaire on est obligé de se conformer, de ne pas déborder, de ne pas faire de vague… À quoi ça sert ? Ce que veux dire par là, c’est que moi la première je suis tombée amoureuse d’instagram il y a 10 ans, car c’était une révolution ! Loin des magazines fakes, des mannequins trop grandes et trop minces, sans opinions qui étaient juste des porte-manteaux (de magnifiques porte-manteaux et je les estime et respecte beaucoup leur travail)(comme d’habitude je préfère me justifier en amont, toujours la peur que ce soit mal pris), mais on trouvait enfin des gens « entiers« . Qui avait leur style, leurs goûts, à qui on pouvait s’identifier parce qu’on faisait la même taille, le même poids donc très facile pour voir comment un vêtement allait tomber, et on adorait savoir qu’en plus on écoutait la même musique, qu’on aimait le même thé, ou je ne sais quoi d’autre !

Tout devenait tellement plus « humain » !

Bon, malheureusement avec le temps, vous le savez c’est devenu un business, les métiers de blogueur, influenceur, instagrammeur, youtubeur etc. ont débarqué, et le manque d’honnêtement de certains à discrédité les autres…

Pour autant, je suis toujours convaincue à 300% que le métier de « créateur de contenu digital » est un job extraordinaire, qui sert à tout le monde :

  • Les annonceurs à qui ça coûte bien moins cher qu’une pub dans un média classique, qui peuvent cibler une audience bien particulière, et qui peuvent aussi vraiment analyser les retombées en temps réel
  • Les créateurs qui peuvent vivre de leur passion et jouir d’une grande liberté tout en n’ayant jamais de routine
  • Le « public » qui obtient un avis tranché d’une personne qui lui ressemble, qui profite de réductions (et qui peut devenir à son tour créateur s’il le souhaite car instagram est un réseaux social gratuit et ouvert à tous !)

D’ailleurs, petite parenthèse car je travaille avec certaines marques « touchy » depuis des années. On peut même les citer, il s’agit de Hellobody, Cellublue, etc. Au début, je recevais juste quelques produits gratuitement. Ensuite, j’ai été payée pour vous les présenter. Enfin, j’aurai pu arrêter, être payée par d’autres marques, similaires, concurrentes, différentes, avec une meilleure image… Mais j’ai continué. Parce que quand je vous en parlais, gratuitement ou non, je croyais en ces produits. Je teste TOUJOURS en amont ce dont je parle. À l’époque, c’était parce que ma mère achetait toutes les semaines des trucs dont je parlais… jamais je n’aurai souhaité lui conseiller un truc inutile ou mauvais. Et c’est pareil pour vous. Car je pense à long terme, et si je perds votre confiance, je perds tout…

J’ai donc continué avec mes convictions profondes, malgré l’image « télé réalité » et même si ça aurait été bien plus facile de travailler avec une marque plus prestigieuse directement ! En revanche, cette année, je dois avouer que j’arrive à un carrefour. Oui j’aime toujours autant ces marques, j’en ai testé d’autres, on m’a proposé des contrats à 5 chiffres avec des enseignes canons et pourtant je les ai refusé car je suis très fidèle quand j’aime une marque. Mais je me demande sans arrêt quelle sera la suite…

Car notre quotidien est sur pause. Un voyage à l’étranger ? On se fait lyncher. Un voyage en France ? On se fait lyncher aussi ! Alors il faut rester à la maison (ou faire semblant d’y rester). Surtout ne plus voir personne. Ne pas fêter ses 30 ans, car on risque de se faire insulter. Ne pas sortir, ne voir personne… Par solidarité ?

Par mensonge oui ! Je suis amie avec des dizaines de blogueuses et je vois leurs stories « amis proches« . Vous ne vous doutez pas de notre « vraie vie » ! De tout ce qu’on doit vous cacher pour éviter les débats. Mais que ce soit nous, ou mes amis qui sont loiiiiin des réseaux sociaux, tout le monde a envie de re-vivre, de re-voyager, de re-sortir. En un an bientôt, TOUT LE MONDE a fait des entorses. En prenant plus ou moins de précaution, mais je pense que chacun doit être responsable et doit commencer à apprendre à vivre avec. Car on perd un temps précieux, on a qu’une vie et on peut chaque jour la perdre (par des milliers d’autres façons que par cette épidémie covid d’ailleurs)…

(et si tu n’as jamais fait un seul écart, bravo, tu mérites une médaille, mais je n’imagine pas dans quelle détresse psychologique tu es et ça me rend super malheureuse…)

Personnellement, je ne dis pas que j’ai fait des folies incroyables, mais je ne dis pas non plus que j’ai été un exemple. Sauf sur instagram, où j’essaye de ne plus rien dire ou montrer ! C’est facile de ne « pas faire une story ». De ne pas dire. De pré enregistrer la veille un truc dans ma chambre alors que le lendemain je vais boire un verre chez un ami…

Et du coup, encore une fois, je me questionne, je me demande à quoi ça sert ? Si on nous retire notre identité, notre façon d’être, et qu’on nous demande d’être des clones qui partagent juste des produits de beauté ou des hauls de fringues avec des codes promo, est ce que ça a vraiment un intérêt ? Ou est ce qu’on ne retourne pas au fake d’il y a 10 ans, mais version numérique ?

Le pire dans l’histoire, c’est que souvent après on nous le reproche… de ne faire que du sponso, trop de pubs, les personnes qui nous suivent veulent en voir plus, veulent « du vrai » et le revendiquent haut et fort… Puis dès qu’il y a un peu de sincérité on est des punching ball. C’est encore un truc à devenir fou…

Bon et je voudrais finir par quelque chose d’important… Il y a peu j’ai lu une enquête qui indiquait qu’un commentaire négatif reçu via un compte anonyme sur un internet avait le même IMPACT qu’une critique virulente en pleine rue par un inconnu. On pense que c’est facile de mettre de côté, de passer au dessus; et d’ailleurs je vois beaucoup de personnes partager ces commentaires en disant « ça ne me touche pas ». C’est faux ! C’est scientifiquement prouvé. Et le fait de le partager, d’y répondre et de chercher du soutien en disant cela, ça le prouve d’autant plus.

La haine fait mal, qu’elle soit IRL ou virtuelle. La période est délicate, incertaine, angoissante, morose… Et encore plein d’adjectifs tristes. À nous de nous serrer les coudes, de trouver de bonnes idées pour passer le temps avant de pouvoir retrouver un quotidien plus libre et plus léger, à nous de nous soutenir, de nous aider à nous évader…

Bref, voilà tout ça avait besoin de sortir, en espérant que ça fera réfléchir à leur tour certaines personnes, qui ne sont certainement pas mal intentionnées mais peut être maladroites et qui en deviennent malveillantes. De mon côté, je vous souhaite le meilleur et je continue d’espérer qu’on pourra bientôt retrouver notre vie d’avant. <3

Partager:

21 Commentaires

  1. Margot
    16 février 2021 / 12 h 39 min

    Vraiment top ton article, et révélateur de la réalité. Prend soin de toi ma jolie Nolwenn ♥️

  2. Manon
    16 février 2021 / 12 h 52 min

    Je te comprends tellement !
    Moi même l’année dernière j’ai fêté mes 25 avec tout mes amis, j’ai fait le nouvel an, je bouge régulièrement voir des amis (pas plus tard que fin janvier où une amie à moi fêtait ses 30 ans)! Alors certes, c’est peut être pas le comportement le plus intelligent mais j’ai envie de dire aux autres, chacun même sa vie comme il l’entend ! Et pourtant, je suis infirmière en réanimation dans le Grand Est, donc le Covid et ses répercussions, je les connais bien! Mais ça fait un an qu’au boulot, j’en chie grave (désolé pour la vulgarité) alors j’ai décidé que non, je ne mettrais pas ma vie de côté sachant qu’au boulot, je bouffe du Covid h24 depuis quasiment un an ! Alors ça fera peut être parlé les gens, ça fait sûrement parler au sein de mon travail, mais si je ne fais pas ça, ma santé mentale va décliné, et je le sais. Avoir été éloigné de ma famille pendant 3 mois en 2020 alors que je vivais la chose la plus dure de ma carrière, ça a été horrible psychologiquement et physiquement, j’en ai les larmes aux yeux rien qu’en y pensant ! Alors oui, j’assume, je continue à vivre ma vie (tout en faisait attention aux personnes à risques autour de moi) et advienne que pourra ! Et ne me sortez pas le discours « signe une décharge pour pas te faire admettre en réanimation », ça serait vraiment faux culs de la part de tout le monde alors qu’on est tous pareil et qu’on a tous transgressé au moins une fois les règles que le gouvernement nous dicte !
    Alors continue à être naturelle, c’est pour cela que je te suis sur IG! Alors oui les critiques sont pas facile, mais ce sont je pense des regrets en moins d’avoir fait ce que tu pensais juste/normal à l’instant T! Merci pour ce bel article et ta sincérité, ça devient rare de nos jours surtout sur IG et ça fait réellement du bien !

  3. Charlotte
    16 février 2021 / 12 h 57 min

    Bravo et merci pour cette sincérité ! Honnêtement je ne sais pas comment vous faites les influenceuses, il y’a toujours quelqu’un qui a quelque chose à dire, à tout savoir mieux que tout le monde c’est usant de voir toutes ces critiques. Je comprend pas comment on peut mettre des commentaires comme ça si ça nous plaît pas on passe à autre chose et point barre.
    Et personnellement je trouve que vous devriez montrer plus la vraie vie que de le cacher si vous en avez envie, ça ferait du bien de voir qu’on n’est pas seul à ne pas respecter tout à la lettre et qu’on ose encore vivre malgré le virus qui restera la encore quelque temps.
    En tout cas continue comme ça et tant pis pour les jaloux qui trouveront toujours quelque chose à dire.

  4. Jeanne
    16 février 2021 / 13 h 01 min

    « (et si tu n’as jamais fait un seul écart, bravo, tu mérites une médaille, mais je n’imagine pas dans quelle détresse psychologique tu es et ça me rend super malheureuse…) »

    Merci pour ta sollicitude mais encore une fois je crois tout simplement qu’on ne parle plus le même langage entre vous les influenceuses qui sont bien installées et gagnées bien votre vie et le reste du monde tout simplement.

    C’est absolument pas une critique c’est juste un constat. Je te suis depuis un bon moment, au moment où tu travaillais encore dans un métier « classique », je suis contente pour toi par ailleurs car maintenant tu es épanouie professionnellement parlant mais personnellement je ne me retrouve plus tellement sur ton compte. Et c’est le cas pour d’autres nanas que je suis. Et en parlant autour de moi je retrouve aussi ce même constat. Cette pandémie a accentué ce fossé à mon sens et ce n’est la faute de personne : ni de la vôtre ni de celle votre audience. C’est comme ça.

    On n’a tout simplement plus les mêmes priorités et c’est en cela que les choses sont comme elles sont actuellement sur ce réseau qui perd sa raison d’être a mon sens.

    Et pour finir sur le fameux sujet des voyages au temps du Covid : ça reste et restera problématique tant que la situation ne se sera pas stabilisée. Il faudra apprendre à vivre avec c’est certain mais c’est juste un peu trop tôt pour les voyages en dehors de la France c’est tout et c’est bien dommage de ne pas voir où est le problème dans tout ça. Encore une fois ça donne l’image d’une « caste » qui fait ce qu’il veut et qui s’en fiche contre une « caste » beaucoup plus ancré dans la réalité du quotidien qui ne se le permet pas par respect de tout à tas de chose. Je ne dis pas ça pour toi en particulier, j’exprime juste un point de vue general sur la situation, comment peuvent être perçu vos agissements puisque vous les partagez de manière publique. Je dis pas que c’est bien je dis pas que c’est mal c’est juste comme ça…

    Je suis contente pour Diane par exemple qui a retrouvé son amoureux et c’est super cool. Mais forcément vu de l’extérieur, vu le contexte, ben on peut avoir l’impression que les règles ne s’appliquent pas pour tout le monde en fait et c’est cette injustice qui peuvent rendre les gens agressifs.

    Donc voilà, désolé pour ce pavé un peu long mais simplement je voulais partager un ressenti objectif sur la situation mais en aucun cas je ne fais un jugement de valeur. La situation n’est de toute façon simple pour personne. Serrons nous les coudes, la tempête va bien finir par s’arrêter 🙂

    • Diane
      17 février 2021 / 2 h 18 min

      T’oublie quand même que j’ai fait une quarantaine de 19 jours en sous nutrition et qu’aujourd’hui j’en paye les conséquences psychologiques et physiques donc je te confirme bien que les règles ne s’appliquent pas pour tout le monde

    • Irene
      17 février 2021 / 7 h 52 min

      Est-ce que chacun n’as pas le droit d’assumer ces propres choix et laisser les autres libres – surtout quand ça reste des choses légales ? Chacun(e) as des convictions, des besoins et des priorités différentes et on ne peuvent PAS les imposer sur les autres (meme si on as « raison » !) Si on est convaincu d’une façon de vivre, vie-le ! Mais n’impose pas tout le monde de voir la vie et le monde avec les mêmes yeux ! Bisous

  5. Mélanie Farré
    16 février 2021 / 13 h 05 min

    Bonjour Nolwenn,

    Merci pour ce partage d’insécurité.
    Ce qui se reflète sur les RS est malheureusement la réalité pure et simple. Les gens se détestent. Tout le monde veut sa tranquillité, sa petite bulle, demande à ce qu’on respecte ses choix sans respecter ceux des autres.
    La société est morte et je ne suis pas spécialement morose en disant ça. Juste que les gens ne savent plus vivre ensemble.
    A trop consommer, à trop être curieux de la vie des autres, on en oublie l’essentiel : quand chacun ferme sa porte/sa connexion, la vie reprend, la vraie.

    J’espère juste qu’après cet épisode (quand tout le monde apprendra à vivre avec cette situation), les gens réapprendront à vivre seul, à vivre ensemble, à vivre avec la nature, à vivre dans le vrai.
    Prendront plaisir à être et ne plus paraître.
    Surtout accepter que les autres vivent, pas parfaitement, pas sans défaut, juste vivre normalement.

    Merci Nolwenn.

  6. Héloïse
    16 février 2021 / 13 h 22 min

    C’est sur que le monde du net est impitoyable, et que les gens se cachent derrière des pseudos pour cracher leur venin. Néanmoins je pense que certains « influenceurs » sont déconnectés de la réalité, ce n’est pas un reproche, c’est un fait. Toutes les storys qui parlent du « manque de voyage »… Bien sûr les voyages sont une escapade formidable dont nous sommes tous privés, mais nombreux ceux qui ces derniers mois sont privés de bien plus : leur travail, un espace de vie décent… Certaines ont osé le dire, jamais l’influence ne s’est jamais aussi bien portée en tant que métier. Alors je pense que le plus difficile, c’est de faire la part des choses entre nous faire rêver, et en même temps bien réaliser que les voyages au ski ou au soleil, les grosses commandes de vêtements en ligne, ce n’est même pas un sujet pour la grande majorité des gens.

  7. Alex
    16 février 2021 / 13 h 26 min

    Merci pour ce petit article ! Je me reconnais aussi , sur la partie covid on ne peut plus rien dire ou faire sans avoir des réflexions … c est usant alors pour toi si suivi.. j’imagine ! une fille sur insta il y a peu m’envoie, après une story d un verre avec 4 copines , que pour faire simple j étais la cause du covid , donc je lui répond comme tu dis qu’elle mérite une médaille si elle ne voit même pas ses meilleures amies de temps en temps, à ça elle me répond : Si mais je ne le poste pas !
    Donc voilà on est dans un monde hypocrite et aigrie .. c’est triste. Mais je me dis qu avec de chouettes personnes comme toi qui dénonce et continue d être si bienveillante et naturelle on pourra y faire face

  8. Manon Kaya
    16 février 2021 / 13 h 45 min

    Coucou Nolwenn,

    Très bel article plein de sincérité et de transparence alors déjà pour ça bravo !

    Cette haine sur les réseaux est aussi épuisante pour ceux qui comme moi, suivent les créateurs de contenus qui les intéresse et ne cherchent que de bons conseils, de bonnes ondes, des partages real life… Tu ne me connais pas mais moi c’est comme si tu étais ma copine et qu’on papotait

    Il y a des choses que je ne cautionne pas sur les réseaux, mais je ne suis plus et basta, mon réseau n’est composé que de comptes qui me ressemblent ! Ces gens là suivent donc des personnes uniquement dans le but de critiquer ? C’est de la pure jalousie, reporter ses frustrations gratuitement comme ça, et c’est tellement plus facile virtuellement…

    Mais STOP à la fin, ça leur apporte quoi ? Laissez nous vivre nos vies tranquille, suivez les personnes qui ont les mêmes valeurs que vous et arrêtez d’être à l’affût du moindre faux pas ou sujet de désaccord…

    Perso, j’adore ton univers et ta personne telle que tu es, et heureusement que tu n’es pas parfaite, que tu vois des amis ou prends du bon temps à la neige, que tu partages les mêmes produits car tu les approuves etc…

    Plein de force à toi, et je te souhaite de faire tes choix en fonction de ton cœur et non des autres

  9. D’Halluin Charlotte
    16 février 2021 / 13 h 47 min

    Hello Nolwenn,
    Merci pour cet article, cette pensée que je pense, beaucoup partagent en ces temps compliqués.. merci pour ta sincérité comme toujours j’aime te suivre pour cela et pour tout ce que ça implique pour toi malheureusement…

    J’espère de tout mon coeur que tu pourras à nouveau vivre, partager cela ou non d’ailleurs cela t’appartiens, mais je pense que malheureusement les gens jaloux deviennent fous..
    Alors juste merci pour ces mots ♡
    Reste comme tu es, ton compte est inspirant et si relaxant !
    Je t’embrasse

  10. Océane
    16 février 2021 / 13 h 50 min

    Hello Nolwenn,
    Je te suis depuis quelques temps maintenant. J’aime ton authenticité. tu es un vrai rayon de soleil!!

    Merci d’avoir mis des mots sur tout cela. Je ne suis pas influenceuse, je ne me rendrais jamais compte de tout ce que vous pouvez prendre dans le visage dés que vous publiez un truc, surtout en ce moment. Mais voilà, comme tu le dis, soyons honnêtes avec nous-mêmes, bien sûr qu’on a tous fait une petite entorse à tous ça, on en a besoin. Alors moi personnellement, ce que j’aimerais voir c’est du naturel toujours et même les petites entorses… parce que finalement ça serait aussi me rassurer en me disant que bah non, je ne suis pas la seule à le faire et à en avoir un peu besoin… besoin de cette « vie d’avant ».

    Pleins de bisous, Océane ✨

  11. Elise
    16 février 2021 / 13 h 51 min

    Hello,
    On a déjà un peu échangé lors de ton voyage à dubai à propos des commentaires que tu pouvais recevoir.
    Le contexte actuel est compliqué tu le sais. Je le sais et ta communauté aussi. Mais là aujourd’hui en 2021 ce n’est plus pareil.
    Des gens sont coincés chez eux. Sont malades suite au covid. Sont en burn out à cause du télétravail. Ont perdu leur boulot. Sont en dépression….
    Les gens ne sont plus dans le même état d’esprit avant covid : Ça gênait personne qu’instagram soit votre terrain de jeu pour promouvoir des marques, montrer votre bonheur à voyager etc etc… car nous pouvions acheter. Voyager. Sortir. En gros VIVRE !!
    Et là patatra on ne peut plus ! Donc à moins d’être un peu raisonné comme je le suis et comme une bonne partie de ta communauté nous continuons et t’envoyons toujours du positif malgré notre quotidien. Et je ne pense pas faire partie des plus touchés. Mais je comprends tellement ce ras le bol.

    La crise du Covid a abîmé tellement de gens… Ne leur en veux pas. Et continue à partager comme tu le faisais avant… car dans la vie il faut regarder devant. Et profiter de chaque petit moment de bonheur que la vie peut offrir. Courage à toi et bonne journée ! ❤

  12. Hélène
    16 février 2021 / 14 h 02 min

    Merci pour cet article et pour ta sincérité. En ce moment tout paraît être une éternité, un moment suspendu mais dont on voudrait sortir. Sortir c’est le mot, comme tu le dis rien n’est plus hypocrite que les stories qui ne montrent que ce qui considéré comme socialement acceptable enfin plutôt « asocialement  » acceptable. Mais aux vues des critiques, de la frustration et du manque d’empathie de certains, a-t-on vraiment le choix ? Les gens ont réussi à créer une « censure » de la vie sous le règne de la Covid … Mais qui n’a pas été voir un ami ? Ou plusieurs ? Pour boire un verre ou manger un repas ? Qui n’est jamais rentré à 19h au lieux de 18h ? (Avec l’appréhension de se faire contrôler bien évidement !). Enfin qui arrive à vivre sans relation humaine qui ne passe pas juste par le numérique ? Bref… Un peu d’honnêteté qui fait du bien dans ton article mais qui montre encore la pression exercée sur votre profession qui touche à votre intimité et vous empêche de montrer la réalité de votre quotidien.
    Courage à toi et passe une belle journée 🙂

  13. Julia
    16 février 2021 / 14 h 26 min

    Je trouve ça tellement triste cette haine, cette jalousie.
    Moi je suis contente pour la personne. Alors oui parfois je me dis « oh la chance ! » mais c’est tout.
    Je ne sais pas qui sont ces personnes qui se permettent de critiquer, puis soyons honnête c’est tellement facile derrière un écran…
    En tout cas j’aime beaucoup ton contenu !
    Et je trouve ça dommage que certain(e)s en arrivent au point de faire attention à ce qu’ils disent(même si je comprends).

    Je trouve qu’il faut être « costaud » pour faire se métier !

  14. JULIE LEGOUX
    16 février 2021 / 15 h 00 min

    Hello Nolwenn,

    Appriori il fallait que tout cela sorte 🙂 tu as bien fait ! On est effectivement tous pareil, il n’est pas humainement possible de rester enfermé sans voir ses ami(e)s !

    Je fais partie de la team montre nous ce que tu as envie quand tu as envie ! Oui j’ai bavé d’envie devant tes voyages, oui je te jalouse mais dans le bon sens du terme ! Tu nous fais rêver et nous rappelles qu’on peut et doit vivre pleinement malgré tout. Je vais donc de ce pas, réserver un weekend

    Plein de bonnes ondes pour toi !

  15. Pauline
    16 février 2021 / 15 h 14 min

    Merci pour ce texte. Touchant, bien dit, extrêmement vrai et sincère.
    Alors merci et courage à toi, à vous, à nous.
    Bientôt ça va s’arranger
    Des bisous ❤️

  16. Estelle
    16 février 2021 / 22 h 02 min

    Bonjour Nolwenn,
    Tout d’abord je tenais à te remercier pour ce message profond et courageux. Il est complètement et malheureusement dans la thématique de notre temps. Faire du mal par n’importe quel moyen devient de plus en plus fréquent et nous ne nous sentons plus en sécurité sur les réseaux sociaux tout comme dans la vie réelle. J’ai aussi eu cette réflexion à mon échelle. Je pense profondément que les métiers d’avenir sur les réseaux vont se diriger vers la modération de contenu afin de permettre aux influenceurs d’être plus en sécurité et serain quant à leurs publications. Il faut qu’on évolue dans ce sens. Il y a un mal terrible qui ronge les gens et ceux ci pensent qu’ils sont protégés derrière leur ordinateur lorsqu’ils déversent leur négativé.
    Ayant fait des études en communication et Web design et travaillant depuis quelques années pour le journal local de ma région, j’ai toujours eu envie de me lancer dans le métier d’influence. C’est quelque chose qui m’a toujours titillé disons. Malheureusement je n’ai jamais pris les devants pour franchir ce cap. Pas par incompétence ou non connaissance du terrain mais tout simplement par peur de recevoir des commentaires déplacés. Cela m’angoisse beaucoup. Je ne comprends pas la colère qui est déversée actuellement sur les réseaux sociaux (et dans la vie de manière générale) cela devient préoccupant.
    Je garde cependant espoir en des jours meilleurs.
    Enfin, je t’adresse une nouvelle fois mes remerciements pour le partage d’un bout de ta vie (tu le fais si bien et nous t’aimons comme tu es) ainsi que toute ma reconnaissance envers ton métier.
    Bien à toi

  17. Lou
    17 février 2021 / 7 h 45 min

    Hello Nolwenn, je te rejoins sur la partie Covid, cela a déchaîné pas mal de jalousies, mais comme dit un commentaire plus haut, beaucoup de gens ont d’autres soucis et ont été abîmés par cette crise.
    Simplement pour revenir sur le métier d’influenceuse, j’ai pris la décision de quitter Instagram : justement, là où il y avait de la diversité, vous proposez désormais toutes du contenu similaire. Je te suivais au début pour ta simplicité, désormais, te voir recevoir X colis de fringues par semaine, ou nous présenter 5 marques de shampooings trop géniales, eh bien je trouve qu’on la perd, cette authenticité… Cette surconsommation est bien loin du quotidien de nombreuses personnes (et de mes convictions, mais c’est autre chose).
    Enfin voilà, je te fais part de mon ressenti, sans jugement ou agressivité, simplement pour t’aider à avancer ou comprendre ce que peuvent ressentir certains derrière leur téléphone.
    Je te souhaite une bonne continuation, je continue à passer de temps en temps sur ton blog justement, car je t’y retrouve plus ‘simple’

  18. Isabelle @is0u & @b.is0u
    17 février 2021 / 9 h 35 min

    Très interessant de lire cet article, et je comprends tout à fait.
    Je pense que certains ne mesurent pas l’impact de leurs mots, je ne comprends même pas qu’on puisse décharger de la haine sur quelqu’un qu’on ne connaît même pas…
    Beaucoup ne vont pas bien avec ce contexte, les écarts se creusent et la jalousie s’amplifie…

    Pour moi continue de poster ce qui te fait plaisir à partager avec ta communauté, tu ne pourras jamais plaire à tout le monde, utiliser les mots qui conviendront à tout le monde.
    Pour moi le bonheur se partage et est contagieux, personnellement ça m’a fait plaisir de vous avoir vu profiter à la neige (et vous aviez pris vos précautions en amont donc merde, les gens sont relous..)

    En effet les critiques ne sont pas simples, mais prend en compte tous les commentaires positifs avec le même impact ❤️ il faut toujours retenir le positif! Le négatif n’en vaut pas la peine.. (même si c’est plus facile à dire qu’à faire je sais bien, mais je fonctionne comme ça et c’est très libérateur !)
    Bonne journée Nolwenn

  19. Marion
    17 février 2021 / 16 h 44 min

    Hello 🙂
    Personnellement, je pense que plutôt que de consacrer du temps aux « haters », temps qu’ils ne méritent pas, consacre le aux personnes qui te suivent pour ce que tu es, qui ne te jalousent pas et qui seront toujours là pour te soutenir. Le meilleur moyen de faire face aux haters c’est de montrer qu’ils ne t’atteignent pas. En te censurant, tu leur donnes raison et tu leur donnes ce qu’ils ont envie de voir. Bloques tout ces gens systématiquement (ou demande à quelqu’un de le faire à ta place si tu ne veux pas lire les messages de haine) et vis ta vie comme tu as envie de le faire. Elle est bien trop courte pour se censurer, pour consacrer du temps à ceux qui ne le méritent pas et à ne pas faire ce qu’on a envie de faire.
    Take Care !

Répondre à Manon Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.