48   4615
42   5187
30   4756
44   3834
105   6309
135   13616
114   5334
194   7053
65   7446
128   9083

Moodz

Hello tout le monde,

Je reviens vers vous aujourd’hui pour vous donner mon avis sur un sujet dont on entend parler vraiment partout depuis quelques mois, mais qui reste encore un peu flou et beaucoup trop tabou : la culotte menstruelle !

De mon côté, je n’ai aucun tabou avec les règles, c’est quelque chose de tout à fait naturel et que toutes les femmes vivent. Si certaines personnes sont mal à l’aise avec le sujet, je pense que c’est lié aux lobbys (qui utilisent du liquide bleu dans les pubs par exemple, pour ne surtout pas avoir de rapport au sang) mais je trouve qu’il n’y a rien de sale et qu’il est important d’évoquer le sujet.

Quelques chiffres

Pour commencer il faut savoir que les femmes ont leurs règles environ 400 fois dans leur vie et utiliseront en moyenne 10 protections à chaque fois. Après un rapide calcul, on se rend facilement compte de l’impact écologique que cela entraine… ! Surtout si je rajoute qu’un tampon ou une serviette hygiénique met 500 ans à se dégrader…

Mon cheminement

Je crois que j’ai commencé à m’intéresser aux protections périodiques il y a 4 ou 5 ans, quand j’ai découvert grâce aux réseaux sociaux des vidéos sur le choc toxique, sur les composants des serviettes et des tampons « conventionnels » blanchis au chlore et sur l’impact écologique évoqué ci-dessus. À l’époque, la mode était à la cup en silicone, vantée pour son côté réutilisable quasi à l’infini, son côté pratique et facile d’utilisation. Perso, je n’ai jamais réussi à m’y faire (douleurs et inconfort)(sans compter que le risque du choc toxique est toujours présent avec la cup).

Je suis donc passé aux protections jetables bio, avec une compo ultra clean. Mais ça restait du jetable et apparemment le risque du choc toxique avec des tampons 100% en coton est encore plus présent… Décidément ! Sans compter le nombre d’infections et de désagréments possibles. Je suis alors passé aux serviettes lavables. Un premier pas vers ce que j’aimais, mais je sentais un peu les pressions et je n’étais pas toujours à l’aise quand je les faisais sécher avec mon copain aux alentours haha

C’est à ce moment que j’ai découvert les culottes menstruelles. ET CLAIREMENT ÇA A CHANGÉ MA VIE ! (non je n’exagère pas). J’en utilise depuis maintenant 2 ans, je les ai introduites petit à petit dans ma routine (tout simplement parce que ça coute un peu cher au début et qu’il faut en avoir un petit stock pour ne faire qu’avec ça) et maintenant j’en ai suffisamment pour tenir tout mon cycle. Mes préférées viennent de chez Moodz et ils m’ont donné un petit code promo pour vous, histoire d’investir sans trop casser votre tirelire.

Les culottes Moodz

Bref, la liste des avantages est longue et c’est ce qui m’a séduite pour aller vers Moodz. Car des marques de culottes menstruelles, il y en a 5 qui me contactent par semaine. Et vous savez quoi ? C’est moi qui suis allée contacter Moodz. C’est moi qui les ai démarché (je ne fais quasiment jamais ça). C’est avec EUX que je voulais bosser, c’est eux que je voulais mettre en avant.

  • Made in Europe au Portugal
  • ULTRA CONFORTABLES
  • réalisées en tissu Oekotex européen
  • sans danger pour la santé
  • écologiques avec un packaging recyclable
  • zéro déchet
  • canons !
  • confectionnées dans une usine humaine et responsable qui s’engage au quotidien pour le bien être des employés (crèches…)
  • livraison offerte à partir de 3 culottes

J’ai testé leurs culottes 2 mois avant de vous en parler et voilà mon avis : zéro odeur, zéro fuite, zéro sensation « platisque » ou « couche », vraiment juste l’impression de porter une bonne culotte en coton. J’apprécie aussi le fait que la protection soit « intégrée » et pas en plusieurs parties, ce qui facilite le lavage (ce n’était pas le cas sur une culotte d’une autre marque que j’avais essayé). C’est en fait un assemblage de 3 tissus :

1 – Coton très fin et drainant
Il accueille le sang et le draine jusqu’à la partie aborbante. Il est ultra léger pour empêcher toute sensation d’humidité.

2 – Fibres végétales absorbantes
Connues pour leurs propriétés naturellement super-absorbantes et antibactériennes, elles sont anti-odeurs et anti-irritations.

3 – Membranes imperméables
Ce dernier tissus est imperméable et respirant pour retenir le sang et éviter toutes les fuites.

Au niveau de l’efficacité, elles peuvent aller jusqu’à 12h, mais évidemment tout dépend de votre cycle. Pour ma part, j’en mets une la journée et une autre la nuit. Et pendant 1 à 2 jours, quand mon flux est moins léger, je peux la changer une fois dans la journée pour me sentir plus à l’aise.

Pour les laver, il suffit de les rincer rapidement à l’eau froide (car il ne faut jamais mettre d’eau chaude sur du sang, ça marche même si vous coupez le doigt et qu’il y en a sur votre jean ou votre tee shirt)(vous pouvez aussi les laisser tremper), puis de les mettre en machine à laver, cycle classique, à 30°C. Elles sont donc lavables et réutilisables pendant 5 ans ! Une culotte absorbe jusqu’à 4 tampons réguliers (et sans aucun risque de choc toxique cette fois. puisqu’il n’y a rien d’interne).

Et enfin, j’adore leurs designs, le côté doux et féminin des plumetis, le liseré doré. Il y a plusieurs formes différentes : culotte, shorty, super taille haute et désormais la forme boxer ! Je les ai toutes et j’aurai du mal à choisir ma préférée pour vous conseiller, vous pouvez choisir en fonction de vos goûts habituels et de votre flux tout est expliqué sur le site :))

Voilà, n’hésitez pas à me donner votre avis sur le sujet ou à commenter si vous êtes déjà adeptes ! Je vous laisse avec le code promo & je vous souhaite une belle journée !

-10% sur tout le site Moodz sans date limite avec le code MOODZNOLWENN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.