USA #3 : Yosemite, Sequoia, Calico

Hello hello,

Après New York et San Francisco, on a loué une voiture pour partir à l’aventure dans les terres californiennes, en passant par les parcs Nationaux de Yosemite et de Séquoia, puis par la ville fantôme de Calico !

Pour les parcs, plutôt que de payer chaque entrée (en général 30$ par voiture), on a pris dès le début une carte qui coûte 80$, valable un an et qui permet d’aller dans tous les parcs. Pour la trouver, il suffit de la demander lors du premier parc que vous visitez et en suite il n’y avait qu’à la présenter en arrivant :))

Petit tips : pensez à acheter un répulsif, car les moustiques, les tiques & co sont des insectes communs dans ces parcs, et ils apportent plein de maladies. De mon côté, j’en avais tellement peur que je remettais du produit toutes les deux heures, et que le soir je vérifiais bien qu’on avait pas été piqué (les endroits communs: parties intimes, cuir chevelu et derrière les genoux). Les répulsifs achetés en France sont plus puissants que ceux qu’on a trouvé aux USA. J’avais pris le CINQ SUR CINQ tropic et aucune piqure à signaler !

Yosemite

Je pense que le parc de Yosemite fait partie des plus connus. Je ne sais pas si c’est grâce à Apple ou si c’était déjà le cas avant, mais on a tous déjà vu le fameux fond d’écran avec la falaise au coucher du soleil !

C’est un endroit magnifique; il est difficile de trouver les mots, il faut le vivre. Tout est immense, les arbres, les pierres, la fameuse « waterfall » et il y avait une odeur de vacances, d’été, de chaleur, de bois… On s’est baladé pendant plusieurs heures dans la forêt, et c’était une des journées les plus agréables du voyage. Tout était calme, malgré le monde du mois d’août, et il faisait frais à l’ombre des arbres.

J’ai cherché désespérément un ours une bonne partie de la journée, mais malheureusement nous n’en avons pas vu (pourtant c’est commun). En revanche, j’ai vu des oiseaux magnifiques et des dizaines d’écureuils ! Ça m’a fait du bien de me retrouver en pleine nature après avoir visité deux grandes villes américaines, et j’ai profité des paysages pour me ressourcer. Au passage, on a mangé sur place car on a trouvé un petit supermarché où il y avait des salades.

Sequoia

Le lendemain, on est reparti pour visiter un second parc : Séquoia. Très connu aussi, il abrite les plus grands arbres du monde, des séquoias géants. Encore une fois, un endroit magnifique, où on se sent minuscule. En plus en arrivant on a vu une biche, un cerf et leur deux bébés, j’étais si heureuse !

Évidemment, on a été voir le « General Sherman » le plus gros arbre du monde ! Pour se faire il faut aller se garer sur un parking en hauteur, puis faire une mini « rando » de 15 minutes (le chemin est bien propre et c’est très facile). Ce n’est pas le plus grand arbre du monde, mais bien le plus gros : la base de son tronc fait 31 mètres de circonférence, c’est hallucinant. Dommage, on ne peut pas l’approcher car il y a des barrières mais c’est vraiment sympas à voir.

Après il y a beaucoup de similitude avec le parc de Yosemite, donc on est resté moins longtemps que la veille. Et on était étonné de voir le monde (et surtout le nombre de français!), le mois d’août n’est jamais l’idéal pour visiter…

Calico ghost town

Enfin, le lendemain en nous rendant à Las Vegas et alors qu’on avait dormi dans le désert de Mojave, on s’est dit que ça serait sympas d’aller visiter une ville fantôme. Notre choix s’est porté sur Calico car ça ne faisait pas un gros détour sur notre route.

Dans les années 1880, jusqu’à 1200 personnes y ont vécu pour exploiter les différentes mines de la région (dont une mine d’argent).

Malheureusement aujourd’hui elle n’a de ville fantôme que le nom ! Rien n’est abandonné, c’est un parc ! L’entrée est payante et non comprise dans la carte des parcs nationaux. Il faut payer 8$ par personne pour y entrer. Au final à l’intérieur il n’y a plus grand chose d’authentique…
Les maisons en bois ont toutes été « retapées » et réinvesties en boutique, bar, studio photo.. Tout est bon pour faire de l’argent en amérique ahah !

Du coup on a été un peu déçu, car même si on arrive à se projeter, c’est assez difficile. Et mon copain a vraiment eu l’impression de se faire avoir, genre « attrape touriste ». Bref, pas quelque chose que je vous recommande vraiment. Surtout que mi août il y faisait plus de 44 °C, on a cru mourir de chaud en y restant à peine 20 min !!!

 

Voilà, après je n’ai pas vraiment d’hôtel à vous conseiller, à part de Mariah Country Inn & suite à Mojave à la limite qui était pas mal… On a pris ce qu’il restait, souvent à environ 1h des parcs, et avec des notes au dessus de 8 sur Booking.

Niveau route, les heures passent vite car la vue est sublime, et il y a de quoi mettre de l’essence partout. Je vous referais un article dédié concernant la location de la voiture. Et niveau alimentation, on s’arrêtait souvent chez Subway, car il y en a PARTOUT là bas et ça ne coûte rien. Comme on faisait notre sandwich nous même, facile de choisir du vegan, par contre gros bémol ils n’ont pas de ketchup (j’ai été obligée d’en voler chez mcdo #truestory). Voilà, je vous retrouve très vite pour l’article sur Vegas xx

2 Commentaires

  1. 30 août 2017 / 13 h 53 min

    J’ai appris l’existence de Calico une fois mon retour de la côte ouest, j’étais déçue de pas l’avoir su avant, mais tu viens de m’enlever mes remords. Merci !
    J’ai fait Rhyolite (dont il ne reste quasi rien en fait) et surtout Goldfield, pour le coup on était les seuls touristes donc la sensation n’avait rien à voir.
    J’aimerais faire Bodie si j’y retourne, c’était dans mon programme mais ville fermée pour cause de tremblement de terre. Enfin ça se trouve, elle est une attraction comme Calico, au final :-/

    En tout cas jolies photos, ça me rend nostalgique !!

  2. prettylittletruth
    30 août 2017 / 18 h 19 min

    Quel beau voyage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *