25   1308
43   12580
59   2418
57   7757
29   3030
44   3464
27   2260
59   4900
8211   9664
27   2354

Les livres de l’été | 2022

Hello,

Ça faisait des années que je n’avais pas écrit d’articles sur mes livres lus (peut être tout simplement parce que je n’ai pas beaucoup lu ces dernières années haha) ! Mais je m’y remets aujourd’hui avec 3 livres lus cet été. Au soleil, au bord d’une piscine ou à la mer, quel bonheur de se projeter dans une histoire pendant quelques heures !

Il nous restera ça

Virginie Grimaldi

L’histoire : À 33 ans, Iris trimballe sa vie dans une valise. Théo, 18 ans, a peu de rêves, car ils en foutent partout quand ils se brisent.  À 74 ans, Jeanne regarde son existence dans le rétroviseur.
Rien ne les destinait à se rencontrer.
Quand le hasard les réunit sous le même toit, ces trois êtres abîmés vont devoir apprendre à vivre ensemble. La jeune femme mystérieuse, le garçon gouailleur et la dame discrète se retrouvent malgré eux dans une colocation qui leur réserve bien des surprises. C’est l’histoire de trois solitudes qui se percutent, de ces rencontres inattendues qui sonnent comme des évidences.

Mon avis : J’ai acheté ce livre sans même lire le résumé, juste parce que Virginie Grimaldi fait partie de mes auteurs préférés, je suis fan de tous ces livres (ou presque). Je l’avais découverte en 2017, quand une collègue de travail m’avait prêté ses livres (à l’époque je vous avais écrit un article sur mes lectures à retrouver > ici). Et j’ai trouvé ce livre incroyable… Très émouvant, très doux, facile à lire. Chaque chapitre appartient à un des 3 personnages, ils sont tous ultra attachants, drôles… Bref, c’est un grand oui !

La Déraison

Agnès Martin-Lugand

L’histoire : Une femme aux portes de la mort.Un homme incapable d’en finir avec la vie.
Leurs deux voix s’élèvent tour à tour pour nous confier leur histoire, leurs maux, leurs démons, et plus que tout l’amour fou. Un amour qui inspire, réunit et sauve autant qu’il a pu détruire et séparer.

Mon avis : Alors pour faire résonance à mon avis sur le livre ci-dessus, j’ai également acheté ce livre sans réfléchir car je suis une grande fan d’Agnès Martin-Lugand (dont je vous avais déjà parlé > ici lorsque j’avais lu « Les gens heureux lisent et boivent du café », « La vie est facile, ne t’inquiète pas » et « Désolée, je suis attendue »). Malheureusement pour cette fois, c’est un grand non…! Le livre est long, triste, noir. Du suspens où il n’y en a absolument pas besoin. Inintéressant… Heureusement, il se lit vite et je l’ai terminé rapidement.
(Désolée d’être si dure, je déteste critiquer « gratuitement », mais j’ai pu voir sur les commentaires de la FNAC ne pas être la seule déçue par ces deniers livres, ce qui ne retire en rien le mérite qu’elle a pour les premiers !).

La Vérité sur l’Affaire Harry Québert

Joël Dicker

L’histoire : À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.

Mon avis : Ça faisait des années que je souhaitais le lire, intriguée qu’un si gros livre puisse avoir un tel succès et de le voir dans autant de mains (dans les bus, sur la plage, sur les réseaux…). C’était la première fois que je lisais un livre comme ça : la manière dont il est écrit, entre l’enquête, le passé, le présent… etc c’est très bien fait. En fait, c’est un roman policier, mais on a tendance à croire qu’il s’agit d’une histoire vraie, d’un « reportage ». Malgré la taille du livre et le temps qu’il faut pour le terminer, il est facile (c’est juste qu’il y a pas mal de détails, mais loin d’être inutiles, ils aident à se projeter à 100% dans l’histoire). Et la fin est incroyable. L’auteur, Joël Dicker, a écrit ce livre avant ses 30 ans, c’est tout simplement un génie ! Apparemment, plusieurs de ces autres livres sont à lire, vous me les avez recommandé, je vous en parlerai si je m’y mets :))

Le fait de vivre à l’étranger cette année va peut être m’aider à changer mes mauvaises habitudes et m’aider à garder ce rythme de lecture ! Si c’est le cas, je n’hésiterai pas à vous repartager bientôt un nouvel article avec mes recommandations et de votre côté partagez moi vos suggestions ! xx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.